Quick Facts

  • Status

    Actif
  • Domicile

    6232 Geuensee (LU)

  • Date de naissance

    11.04.1995

  • Profession

    Sportive professionnelle, enseignant du primaire

  • Catégorie de compétition

    T53

  • Disciplines

    400m, 800m, 1500m

  • Handicap

    Tératome sacro-coccygien


Catherine Debrunner sur …

La Thurgovienne Catherine Debrunner se déplace en fauteuil roulant depuis sa naissance déjà en raison d’une tumeur à la colonne vertébrale. Mais elle ne s’est pas laissée abattre par cette situation et a toujours apprécié les activités physiques en pleine nature. Elle allait souvent faire de la randonnée avec sa famille et a appris à nager et à faire du ski.

A 7 ans, elle a participé à un camp sportif pour les enfants et les jeunes à Nottwil. Il était possible d’y essayer les sports les plus divers. C’est là qu’elle a rencontré Paul Odermatt. Paul l’a conviée à un entraînement d’athlétisme à Frauenfeld où elle a pu essayer un fauteuil de course pour la première fois. Catherine Debrunner a tout de suite apprécié cet équipement sportif et a commencé à parcourir la région en fauteuil de course au gré de ses humeurs et de ses envies avec son père.

Une athlète de la relève couronnée de succès

Les entraînements occasionnels sont devenus de plus en plus fréquents et les ambitions, toujours plus grandes. En 2006, l’athlète originaire de Suisse orientale a disputé ses premiers CM juniors en Irlande. Deux ans plus tard, Catherine Debrunner s’est révélée aux CM juniors à New York en remportant cinq médailles d’or et en étant désignée comme l’athlète présentant le plus grand potentiel. De fil en aiguille, pour elle, le sport est devenu davantage qu’un hobby. Les courses, les entraînements et les camps d’entraînement ont pris de plus en plus de place. La fièvre de la compétition, les montées d’adrénaline et la nervosité éprouvées avant des courses importantes ont commencé à lui plaire.

Une athlète d’élite couronnée de succès

Mais poursuivre sa formation lui tenait toujours à cœur. Catherine Debrunner a en effet toujours voulu être enseignante. C’est la raison pour laquelle, en 2011, elle a commencé à fréquenter la pädagogische Maturitätsschule de Kreuzlingen. En plus des cours, son programme hebdomadaire comprenait des entraînements quotidiens.

En 2013, elle a disputé ses premiers Championnats du monde élite à Lyon, lors desquels elle voulait surtout voir l’écart qui la séparait du sommet de l’élite mondiale. Elle s’y est classée trois fois au 5e rang, constatant ainsi qu’elle faisait elle-même partie des meilleures du monde. En 2015, elle a achevé sa maturité et s’est qualifiée pour les Championnats du monde à Doha, fin octobre. Là-bas, elle a toujours été considérée comme la benjamine de l’équipe et n’a ressenti aucune pression, raconte la Thurgovienne. Cela lui a bien réussi et lui a permis de remporter la médaille d’argent sur 200 m et de se classer 4e sur 100 m et 1500 m.

En vue des Jeux Paralympiques de Rio 2016, elle a choisi de mettre sa formation sur pause et de se concentrer à 100 % sur le sport. Elle s’est spécialisée dans les distances de demi-fond (400 m, 800 m, 1500 m) et s’est entraînée davantage à Nottwil, avec d’autres athlètes helvétiques d’élite.

Premiers Jeux Paralympiques à Rio

A Rio, Catherine Debrunner a vécu pour la première fois ce qu’elle connaissait uniquement par ouï-dire. L’étendue du village paralympique, l’entrée dans le stade pendant la cérémonie d’ouverture, les nombreux spectateurs. Son engagement a commencé par le 400 m. Elle a alors pu confirmer qu’elle était en bonne forme et se qualifier pour la finale, dont elle a pris le 7e rang, remportant au passage un diplôme paralympique. Elle avait ensuite presque une semaine de pause avant sa prochaine course. Durant ce long laps de temps, elle a perdu toute son énergie et ses bras n’ont pas répondu le moment venu. A sa grande déception, elle n’a pas été en mesure de réitérer ses prouesses du début des Jeux et a manqué la finale, tant sur 800 m que sur 1500 m.

Une future enseignante

Après les Jeux Paralympiques, l’enseignante en devenir a à peine eu le temps de respirer avant son retour sur les bancs d’école en vue d’effectuer les deux années nécessaires pour terminer sa formation à la haute école pédagogique. Durant cette période, Catherine Debrunner a mis sa carrière sportive un peu de côté et n’a disputé aucune course.

Lorsqu’elle a décroché son diplôme à la HEP en été 2018, elle a atteint une étape essentielle de sa formation. Afin de renouer avec l’élite mondiale, la Thurgovienne a décidé de déménager en Suisse centrale car les conditions d’entraînement sont meilleures à Nottwil. En plus de ses entraînements, Catherine Debrunner enseigne à temps partiel auprès de l’école primaire de Waltenschwil.

Championne du monde à Dubaï

Aux Championnats du monde de novembre 2019 à Dubaï, Catherine Debrunner a démontré qu’elle avait retrouvé l’élite mondiale. Elle a remporté le 400 m haut la main, s’assurant ainsi son premier titre de championne du monde élite. Sur les autres distances, elle a également fait montre d’une forme exceptionnelle et a remporté la médaille d’argent sur 800 m. A son retour en Suisse, elle a été chaleureusement reçue par les élèves de son école. Toute l’école était là pour l’accueillir pour son premier jour de travail.

L’or et le bronze à Tokyo 2020

Aux Jeux Paralympiques de Tokyo, Catherine Debrunner a fêté ses premiers succès à ce niveau en remportant une médaille de bronze sur 800 m et une médaille d’or sur 400 m. Après sa première médaille de bronze, la Thurgovienne était pleine d’émotions positives et a décidé d’attaquer dès le début de la course. Avec son nouvel entraîneur originaire des Pays-Bas, Catherine Debrunner a davantage travaillé le sprint, ce qui lui a été profitable à Tokyo, comme elle le dit elle-même : « Les épreuves sur 800 m deviennent de plus en plus de longs sprints. »

 

Sponsors individuels

SALTO Systems AG, Eschlikon

 

Année Évènement Classe Discipline Rang
2021 Tokyo 2020, Athlétisme T53 400m 1
2021 Tokyo 2020, Athlétisme T53 100 m 6
2021 Tokyo 2020, Athlétisme T 53 800 m 3
2021 CE d’athlétisme 2021 , 01. - 05.06.2021 à Bydgoszcz (PL) T 53 1500 m 3
2021 CE d’athlétisme 2021 , 01. - 05.06.2021 à Bydgoszcz (PL) T 53 100 m 1
2021 CE d’athlétisme 2021 , 01. - 05.06.2021 à Bydgoszcz (PL) T 53 400 m 1
2021 CE d’athlétisme 2021 , 01. - 05.06.2021 à Bydgoszcz (PL) T 53 800 m 1
2019 CM Para Athletics, Dubai (VAE) 2019 , 07. - 15.11.2019 à Dubai (VAE) T 53 800 m 2
2019 CM Para Athletics, Dubai (VAE) 2019 , 07. - 15.11.2019 à Dubai (VAE) T 53 400 m 1
2019 CM Para Athletics, Dubai (VAE) 2019 , 07. - 15.11.2019 à Dubai (VAE) T 54 1500 m 5
2016 Rio de Janeiro 2016 , 07. - 18.09.2016 à Rio de Janeiro (BRA) T 53 800 m 9
2016 Rio de Janeiro 2016 , 07. - 18.09.2016 à Rio de Janeiro (BRA) T 53 1500 m 12
2016 Rio de Janeiro 2016 , 07. - 18.09.2016 à Rio de Janeiro (BRA) T 53 400 m 7
2015 CM Athlétisme Doha , 18. - 31.10.2015 à Doha (QAT) T 53 100 m 4
2015 CM Athlétisme Doha , 18. - 31.10.2015 à Doha (QAT) T 53 200 m 2
2015 CM Athlétisme Doha , 18. - 31.10.2015 à Doha (QAT) T 53 1500 m 4
2015 CM Athlétisme Doha , 18. - 31.10.2015 à Doha (QAT) T 53 800 m 5
2015 CM Athlétisme Doha , 18. - 31.10.2015 à Doha (QAT) T 53 5000 m 9
2013 CM Athlétisme Lyon , 18. - 29.07.2013 à Lyon (FRA) T 53 100 m 5
2013 CM Athlétisme Lyon , 18. - 29.07.2013 à Lyon (FRA) T 53 200 m 5
2013 CM Athlétisme Lyon , 18. - 29.07.2013 à Lyon (FRA) T 53 400 m 5
2013 CM Athlétisme Lyon , 18. - 29.07.2013 à Lyon (FRA) T 53 800 m 8
12.07.2021 04:46

La composition de l’équipe est connue, maintenant place à l’euphorie

Le coup d’envoi des Jeux Paralympiques sera donné dans 42 jours, le 24 août 2021, avec un an de retard, la pandémie ayant sérieusement bouleversé la planification. Néanmoins, l’équipe suisse sera bel et bien de la partie. Au total, une vingtaine d’athlètes, dont 13 femmes et 7 hommes, tenteront de décrocher une médaille dans la capitale nipponne. Lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui (12 juillet) au clinique de réadaptation de Bellikon, le signal de départ définitif a été donné.
29.08.2021 07:07

Debrunner, Schär et Handler sont en finale

Les athlètes suisses en fauteuil roulant poursuivent leurs bonnes performances et la Suisse est également en tête dans le sprint.
29.08.2021 01:08

Tokyo 2020: L'or pour Schär et le bronze pour Debrunner

A l’occasion de sa sixième participation aux Jeux Paralympiques, Manuela Schär a réalisé son plus grand rêve. En effet, lors de l’épreuve sur 800 dans la catégorie T54, elle a décroché cette médaille d’or tant convoitée. Juste avant, sa coéquipière Catherine Debrunner avait empoché le bronze dans la catégorie T53, sa toute première médaille paralympique. L'équipe suisse a ainsi quatre médailles à son palmarès, dont déjà deux en or.
27.09.2021 09:58

Les moments forts de Tokyo 2020

Tokyo 2020, c'est du passé. Et nos athlètes ont écrit un grand chapitre de l'histoire de ces Jeux. Ils ont remporté 14 médailles. Depuis les Jeux d'été de 2004 à Athènes, il n'y en a jamais eu autant. Le clip vidéo de SRF montre les moments forts des Jeux d'été à Tokyo.