Quick Facts

  • Status

    Actif
  • Domicile

    7503 Samedan GR

  • Date de naissance

    21.09.1993

  • Profession

    ingénieur civil

  • Catégorie de compétition

    LW 8 (Standing)

  • Discipline

    Sprint 7.5km, 15km, 30km

  • Handicap

    aplasie de la main gauche

  • Origine du handicap

    dès la naissance

  • Site web

    https://www.lucatavasci.ch/


Luca Tavasci sur …

« Constant progression is the way to success » (une progression constante constitue la voie du succès).

Il s’agit de la devise de Luca Tavasci, qui est né avec une malformation de la main gauche. Néanmoins, le Grison ne s’est jamais senti défavorisé à cause de son handicap.

Enfant, le skieur de fond était un peu en surpoids et n’aimait pas trop le sport. Puis, pendant ses années au gymnase, il y rencontra de nombreux sportifs et sportives et des professeurs de gymnastique motivés, qui passaient beaucoup de temps sur les pistes de ski de fond. À 12 ans, Luca s’essaya pour la première fois au ski de fond. Une expérience qui ne lui a pas du tout plu au début. Il pensa même : « C’est la première et la dernière fois. » Luca préférait passer son temps libre dans la nature et à la ferme de son grand-père. Lors des courses de ski dans le cadre scolaire, il était toujours parmi les derniers à passer la ligne d’arrivée. Il lui semblait avoir besoin de deux heures pour parcourir 300 m. Cependant, ces débuts difficiles ne l’ont pas empêché de se frayer un chemin vers l’élite de ce sport.

Du VTT au ski de fond

Au printemps 2010, le natif de l’Engadine commença à s’entraîner sur son nouveau VTT. Durant l’été, il perdit 15 kg, ce qui lui permit aussi de prendre plus de plaisir sur ses skis de fond. En hiver, afin de ne pas perdre sa condition physique, il commença à peaufiner sa technique de ski. Il participa à sa première course populaire en début d’année. Il fut alors contaminé par le virus de la compétition et se fixa pour objectif les Jeux de Sotchi 2014. Un objectif auquel il dut renoncer plus tard pour cause de maladie.

Deux coups durs avant Sotchi 2014

À l’âge de 18 ans, Luca Tavasci contracta un cancer du système lymphatique (lymphome hodgkinien). Une période rythmée par la chimiothérapie et pendant laquelle il dut beaucoup se reposer et faire peu de sport s’ensuivit. Un an plus tard, une méningite donna un nouveau coup d’arrêt au sportif déterminé. Or, ces deux revers motivèrent ce jeune homme coriace à s’entraîner pour les compétitions après sa guérison.

Il prit part à sa première coupe du monde en 2016 et à ses premiers championnats du monde en 2017. Puis, son rêve de participer aux Jeux Paralympiques se réalisa en 2018 à PyeongChang. Il y apprit à gérer la soudaine attention portée sur lui par les médias. Pour le Grison attaché à sa région, avoir pu concourir avec tant d’autres nations reste le point culminant de sa carrière sportive.

Dès lors, son quotidien se résume en quatre mots : travailler, s’entraîner, manger, dormir. Pour Luca Tavasci, le temps libre est synonyme d’entraînement. L’ingénieur civil a achevé en 2019 ses études à la Haute école spécialisée de Coire et travaille aujourd’hui à 70 % à Saint-Moritz, où il peut s’entraîner sur les pistes directement devant sa porte. Après la saison de ski de fond, le Grison aime rouler en VTT dans les montagnes. C’est seulement vers la fin de l’été qu’il recommence à s’entraîner en rollerski avant le début de la prochaine saison.

Beijing 2022 après Pyeongchang 2018

Après ses premiers Jeux à Pyeongchang 2018 Luca Tavasci a été le seul fondeur à être à nouveau sélectionné pour les Jeux de Beijing 2022. À Pékin, il a montré des belles performances, mais il a remarqué une fois de plus que l’élite se professionalise de plus en plus. Le Grison était satisfait de ses résultats, notamment une 11e place sur 20 km classiques, une 13e place sur 12.5 km style libre et une 16e en sprint. Pour pouvoir se rapprocher encore plus du podium une professionalisation de sa carrière serait nécessaire, selon Luca Tavasci.

 

 

04.01.2022 01:33

Road to Beijing 2022: après Pyeongchang, Pékin à portée de main

La semaine prochaine, le fondeur grison Luca Tavasci sera le seul Suisse à prendre le départ des Championnats du monde en ski de fond à Lillehammer. Il s'y est préparé à Davos avec sa coach Sandra Gredig. Son objectif est de faire des bons résultats aux championnats du monde et de prendre part aux Jeux paralympiques de Pékin en mars. Mais le skieur de fond n'a pas toujours aimé le sport. C'est ce que raconte Luca Tavasci dans la vidéo.
05.01.2022 10:15

Neuf athlètes suisses aux premiers Championnats du monde multisports à Lillehammer

Pour la première fois, toutes les disciplines du Para Snow Sport seront réunies à Lillehammer du 12 au 23 janvier prochain. Parmi les neuf athlètes suisses, l’un d’entre eux caresse avant tout l’espoir de remporter des médailles : Théo Gmür. Et une équipe se réjouit particulièrement de sa première participation : celle du snowboard.
12.01.2022 06:03

Championnats du monde : espoir de médailles suisses à l’ouverture

Les premières médailles des CM de Para Snow Sports seront décernées demain en ski alpin. Quatre Suisses prendront le départ en descente et l’un d’eux en particulier a de bonnes chances de se hisser sur le podium.
18.01.2022 03:29

Le fondeur Luca Tavasci se classe 12e pour sa première à Lillehammer

Lors de son entrée en lice aux Championnats du monde de Para Snow Sports à Lillehammer, Luca Tavasci décroche le 12e rang en skating sur 20 km. Après son arrivée différée en raison de son isolement dû au coronavirus, l’Engadinois est satisfait de sa course.
22.01.2022 04:30

Du bronze en snowboard ‒ En sprint, Luca Tavasci manque la demi-finale 

L’avant-dernier jour des Championnats du monde de Para Snow Sports à Lillehammer, Romy Tschopp et Ellen Walther remportent une médaille de bronze en cross par équipes. Le fondeur engadinois Luca Tavasci s’est classé 16e lors de la qualification au sprint.
03.02.2022 03:00

Sept athlètes sélectionnés pour les Jeux Paralympiques de Pékin

L’équipe suisse qui se rendra aux Jeux Paralympiques de Pékin a été en grande partie sélectionnée : la délégation suisse comptera au moins sept athlètes parmi les 736 qui tenteront de décrocher les 78 médailles en jeu dès le 4 mars prochain.
18.02.2022 06:57

Beijing 2022: Le compte à rebours est lancé

L’équipe de Swiss Paralympic se réunit pour la remise officielle des tenues une semaine jour pour jour avant son départ pour Pékin. L’atmosphère particulière qui y règne est tout à fait prometteuse.
01.03.2022 07:00

L’objectif suisse aux Jeux Paralympiques : « une médaille ou plus »

Le 4 mars marque le début des Jeux Paralympiques de Pékin, le lendemain tomberont les premiers résultats sportifs de l’ensemble des 78 compétitions. L’équipe suisse au complet, composée de 12 athlètes qui prendront le départ dans quatre disciplines ‒ ski alpin, ski de fond, curling et snowboard ‒ est arrivée samedi en Chine.
07.03.2022 09:56

Belle performance dans la première course à Pékin

Le fondeur grison Luca Tavasci décroche la 11e place aux 20 km en classique et tire un bilan positif. À PyeongChang 2018, il était 14e dans cette discipline.
09.03.2022 07:55

Pas de demi-finale, mais une belle course

Après sa 11e place en 20 km classique, le fondeur engadinois Luca Tavasci convainc également en sprint libre. Même si ça ne suffit pas pour atteindre la demi-finale, il se rapproche sans cesse des meilleurs athlètes.
12.03.2022 08:07

Luca Tavasci poursuit sur sa lancée

Pour clore ses Jeux Paralympiques, le fondeur engadinois se classe 13e en 12,5 km libre. Robin Cuche portera le drapeau de la délégation suisse dans le stade olympique lors de la cérémonie de clôture.
13.03.2022 03:18

Objectif est atteint et questions en suspens quant à l’avenir

L’équipe suisse décroche la médaille visée aux Jeux Paralympiques et la plupart des athlètes réalisent de belles performances. Par ailleurs, Swiss Paralympic est consciente des défis majeurs qui l’attendent.