Quick Facts

  • Status

    Actif
  • Domicile

    8406 Winterthur

  • Date de naissance

    26.03.1992

  • Profession

    Physiotherapeute et coach en nutrition

  • Disciplines

    Course sur piste: 250m contre-la-montre, 3000m poursuite individuelle, Scratch, 200m flying & Course sur route: contre-la-montre, course-sur-route

  • Catégorie de compétition

    WC4

  • Handicap

    Raideur et deformité du pied gauche

  • Origine du handicap

    Accident

  • Devise

    La plus grande limite dans la vie est celle que tu te fixes toi-même


Franziska Matile-Dörig sur …

L’Appenzelloise Franziska Matile-Dörig est une amoureuse de la nature qui, après un accident de la route, a trouvé dans le para cyclisme sa nouvelle passion. Pendant sa jeunesse, Franziska Dörig était une athlète de performance en course d’orientation, d’abord dans le cadre Juniors, puis dans la catégorie Elite. Après une longue absence pour blessure, elle a dû quitter le cadre. L’Appenzelloise a continué à pratiquer la course à pied, les sports de montagne, la randonnée à ski et le trail. Elle a finalement rejoint l’équipe médicale de Swiss Orienteering en tant que physiothérapeute et suivi une formation de guide outdoor.

De la course à pied au para cyclisme

En avril 2021, un accident de la route a changé la vie de la coureuse. Résultat: plusieurs fractures du pied droit et un pied gauche en miettes. Elle a gardé comme séquelles un raidissement et une déformation du pied gauche. Continuer à pratiquer la course à pied était dès lors devenu impossible. Pour pouvoir marcher, elle porte des orthèses spéciales qui facilitent le déroulement du pied.

A la Rehaklinik Bellikon, Franziska Matile-Dörig a profité de sa rééducation pour envisager de nouveaux sports. «Le jogging a toujours été ma passion, mais j’aimais aussi faire du vélo. Pendant la thérapie sportive, on m’a proposé le para cyclisme. J’ai d’abord pensé que la mobilité de mon pied était trop peu entravée pour cela mais, dans certaines catégories, il y a aussi des athlètes handicapés avec des altérations fonctionnelles moins prononcées que la mienne», explique-t-elle. Franziska a donc participé à sa première course de para cyclisme l’année dernière à Brugg où elle a rencontré l’entraîneur national Dany Hirs, avec lequel elle s’entraîne au sein de l’équipe de para cyclisme de PluSport depuis l’automne 2022.

Les étapes de montagne font partie des points forts de la para cycliste. Plus la pente est raide, mieux c’est. En montagne, l’Appenzelloise tient la concurrence à distance. C’est ce qui s’est produit lors du Tour des Flandres 2023 où elle a pu célébrer sa première victoire. «J’ai distancé le peloton dans la dernière montée et j’ai franchi la ligne d’arrivée seule. C’était une sensation formidable», commente l’Appenzelloise.

La récompense au bout d’un parcours semé d’embûches

L’athlète a décroché son premier podium en Coupe du monde dès sa première participation, à Maniago (ITA). Elle a terminé troisième dans sa discipline de prédilection, le contre-la-montre. A Ostende, elle s’est adjugé l’argent après un sprint final en course sur route et la quatrième place au contre-la-montre. «Cela me procure un plaisir énorme de pouvoir de nouveau pratiquer un sport à un haut niveau, jubile-t-elle. Pour moi, deux ans après la rééducation, c’est une très grande victoire.»

Franziska Matile-Dörig aime rouler vite à vélo, sur route comme sur piste. S’élancer dans des virages relevés a été un beau nouveau défi pour l’Appenzelloise. «Je considère le vélo sur piste comme un entraînement indoor pendant l’hiver et comme une préparation à la compétition», déclare-t-elle. En 2023, Franziska aimerait acquérir davantage d’expérience en compétition lors des CE et des CM.  «Pour 2024, mon grand rêve est de participer aux Jeux Paralympiques, et les CM à domicile à Zurich sont mon grand objectif.»

En dehors du sport, l’athlète travaille à temps partiel comme physiothérapeute et conseillère en nutrition. La lecture, la cuisine et les promenades en montagne font également partie de ses hobbys. Depuis ses études en 2012, elle habite à Winterthour.

04.08.2023 10:26

Flurina Rigling championne du monde, Franziska Matile-Dörig remporte l'argent

Avec l’or en poursuite individuelle, la para cycliste zurichoise Flurina Rigling remporte le premier titre suisse aux Mondiaux de cyclisme à Glasgow et défend ainsi son titre de l’année dernière. Peu après, Franziska Matile-Dörig décroche l’argent pour sa première participation aux Mondiaux en scratch.
07.08.2023 09:36

Franziska Matile-Dörig décroche le bronze de l'omnium

La para cycliste originaire d'Appenzell célèbre sa deuxième médaille aux Mondiaux de cyclisme à Glasgow. Elle clôture avec succès ses premiers Mondiaux sur piste en décrochant le bronze à l’omnium. Jeudi, elle prendra le départ en contre-la-montre.
19.08.2023 02:11

Cinq médailles européennes pour les para cyclistes suisses

La délégation suisse brille lors des European Para Championships à Rotterdam. Les para cyclistes ont pu fêter pas moins de trois médailles d'or, une d'argent et une de bronze. Depuis le 6 août, les 39 membres de la délégation suisse se battent pour des médailles dans les disciplines sportives suivantes : badminton, basketball, tir à l'arc, cyclisme, tir sportif et tennis. La Suisse peut également espérer des médailles en badminton.
09.12.2023 11:24

Franziska Matile-Dörig honorée avec l'Allianz Newcomer Award 2023

Les 19 para athlètes ayant remporté le plus de succès cette année ont été honorés par Swiss Paralympic pour leurs médailles et leurs performances à l’occasion de la Swiss Paralympic Night à l’Hotel Schweizerhof & THE SPA à Berne. L’Allianz Newcomer Award 2023 a été décerné à la para cycliste appenzelloise Franziska Matile-Dörig.
06.02.2024 03:00

Cinq para cyclistes au départ des Mondiaux sur piste à Rio

 

Swiss Paralympic a sélectionné cinq para cyclistes pour les Championnats du monde sur piste qui se dérouleront du 20 au 24 mars à Rio de Janeiro : la Zurichoise Flurina Rigling, l'Appenzelloise Franziska Matile-Dörig, l'Argovien Roger Bolliger, le Lucernois Timothy Zemp, et le Vaudois Laurent Garnier.