22. mai 2019

A partir de juin 2019, le médaillé paralympique suisse Tobias Fankhauser suivra un stage chez Swiss Paralympic qui lui permettra de combiner travail et sport d’élite.

Le paracycliste Tobias Fankhauser pratique la discipline du handbike, dans laquelle il a déjà remporté deux médailles paralympiques. Swiss Paralympique lui donne la possibilité d’acquérir de l’expérience professionnelle tout en poursuivant sa carrière de sportif d’élite dans le cadre d’un stage qui durera jusqu’à la fin de l’année. Tobias travaillera un jour par semaine au secrétariat d’Ittigen et effectuera le reste de ses tâches en télétravail.

« Après avoir terminé mes études en économie d’entreprise, je suis très heureux de pouvoir me familiariser avec le monde du travail. Le fait de pouvoir travailler chez Swiss Paralympic dans le domaine du sport handicap me réjouit d’autant plus », déclare Tobias lors de sa première journée d’initiation.

« Pour nous qui travaillons au secrétariat, il est très enrichissant d’accueillir un athlète actif et de connaître son point du vue », ajoute la secrétaire générale de Swiss Paralympic, Conchita Jäger.

Pour plus d'information: Tobias Fankhauser

26.06.2024

Treize para cyclistes sélectionnés pour Zurich 2024

Swiss Paralympic a sélectionné treize para cyclistes pour les Championnats du monde de cyclisme à Zurich du 21 au 29 septembre 2024. La championne du monde zurichoise en course sur route Flurina Rigling et la championne du monde genevoise en contre-la-montre Celine van Till prendront notamment le départ.
Lire plus
25.06.2024

Cinq athlètes sur le chemin vers Paris 2024

Dans la série vidéo «Get ready for the best» Swiss Paralympic, soutenue par Allianz Suisse, dresse le portrait de cinq athlètes de haut niveau dans leur préparation aux Jeux Paralympiques de Paris 2024.
Lire plus
11.06.2024

Focus sur les Jeux Paralympiques après les championnats d'Europe

Pour la tireuse sportive Nicole Häusler, les Championnats d'Europe à Grenade, en Espagne, ne se sont pas déroulés comme elle l'espérait. L'organisation chaotique et les circonstances limitantes sur place ont eu un impact sur les résultats de la meilleure tireuse suisse en fauteuil roulant. Malgré tout, l'athlète lucernoise est optimiste pour Paris 2024.
Lire plus