12. septembre 2019

En ouverture des CM de para-cyclisme à Emmen (NED), Tobias Fankhauser (Hölstein), Fabian Recher (Spiez) et Heinz Frei (Oberbipp) ont obtenu la 7e place du relais par équipes. La victoire est revenue à l’Italie devant les Etats-Unis, tenants du titre, et l’Allemagne.

La dernière médaille de la Suisse en relais (3e place) remonte aux CM de 2015 à Nottwil, à domicile donc. Heinz Frei et Tobias Fankhauser faisaient alors déjà partie de l’équipe. L’an dernier, en Italie, la Suisse s’était classée 5e. « Au vu des résultats obtenus cette saison, nous pouvons être contents de cette 7e place. Nos trois coureurs ont satisfait, voire dépassé les attentes. Cette année, il nous est déjà arrivé de terminer à la 9e place. Nous pouvons donc parler d’un début de CM réussi pour notre équipe », souligne l’entraîneur national Daniel Hirs (Neuenhof).

De façon surprenante, le deuxième relais a été confié à Fabian Recher (H4), 20 ans, qui concourait pour la première fois dans un championnat international . « Je suis particulièrement fier de lui, poursuit Daniel Hirs. Avec sa très bonne technique de course, il a livré une excellente performance sur le parcours humide. » A l’arrivée, Fabian Recher lui-même s’est réjoui d’être parvenu à dépasser quelques concurrents. Un sentiment nouveau pour lui !

Pour des raisons stratégiques, c’est Tobias Fankhauser (H2) qui s’est vu confier l’ouverture du relais. Au vu des conditions difficiles sur la route, Daniel Hirs et Andreas Heiniger, chef de délégation, sont partis du principe qu’il y aurait certainement des chutes devant et que le coureur suisse parviendrait à y échapper s’il restait en retrait. « Notre tactique a payé. Nous n’avons pas été impliqués dans des situations de crash », commente Daniel Hirs.

Le trio suisse n’est cependant pas parvenu à grappiller plus de places dans cette course en neuf boucles de 1,43 kilomètre chacune (trois par coureur). « Restons réalistes. D’autres nations comme l’Italie, championne du monde à plusieurs reprises, ou les Etats-Unis pourraient composer deux équipes capables d’obtenir une médaille. Nous ne disposons pas d’un tel réservoir d’athlètes », complète Daniel Hirs.

Emmen (NED). CM. Para-cyclisme. Handbike. Relais par équipes : 1re Italie, 2es Etats-Unis, 3e Allemagne, 4e Espagne, 5e France, 6e Pologne, 7e Suisse. 11 équipes classées.

16.09.2021

Geberit est nouveau partenaire de Swiss Paralympic

« Le meilleur pour les meilleurs » : C’est en vertu de cette devise que Geberit a conclu un partena-riat avec Swiss Paralympic à la suite du succès rencontré lors des Jeux Paralympiques de Tokyo. L’entreprise active dans le secteur des produits sanitaires et sise à Rapperswil-Jona sera le four-nisseur de la fondation ces deux prochaines années.
Lire plus
13.09.2021

Karin Suter-Erath met fin à une belle carrière sportive

La joueuse de badminton Karin Suter-Erath a clos sa carrière en beauté aux Jeux Paralympiques de Tokyo en remportant une 5e place en simple et une 4e place en double. Elle souhaite à présent se retirer du sport de compétition.
Lire plus
05.09.2021

14 médailles aux Jeux Paralympiques, un record depuis 2004

Les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 sont terminés et ils ont été extrêmement réussis pour la Suisse. Les 13 athlètes féminines et les 8 athlètes masculins ont remporté 14 médailles, dont sept d’or, quatre d’argent et trois de bronze. La dernière fois qu'il y a eu plus de médailles aux Jeux Paralympiques d'été, c'était à Athènes en 2004 (16). Au tableau des médailles, la Suisse occupe la 19e place. La dernière fois qu'elle a fait mieux, c'était à Atlanta en 1996 et c’est à Sydney, en 2000, qu’il y a eu plus de sept médailles d'or (8). N’oublions pas de mentionner que ces dernières années, nous avons assisté à une professionnalisation extrême du para-sport dans le monde entier.
Lire plus