3. mars 2022

Swiss Paralympic prend acte de la décision d’autoriser les athlètes russes et biélorusses à participer sous certaines conditions aux Jeux Paralympiques d’hiver de Pékin et des arguments avancés avec un grand regret et une incompréhension totale. Le fait que les arguments juridiques aient primé sur les arguments moraux et politiques remet en question la crédibilité du mouvement paralympique.

Avant la séance de ce jour du CIP, les responsables de Swiss Paralympic engagés sur place ont procédé hier à une consultation approfondie sur leur position dans le cadre d’une conférence en ligne avec le Conseil de fondation et les représentants des athlètes. Après avoir pesé tous les aspects, Swiss Paralympic est arrivée à la conclusion qu’une exclusion des athlètes russes et biélorusses était le seul moyen de conserver la crédibilité envers le public, les athlètes des pays participants et en particulier la délégation ukrainienne arrivée sur place aujourd’hui. Swiss Paralympic a exprimé hier sa position au président et au vice-président du CIP de concert avec de nombreuses autres nations.

Après la communication de la décision du CIP, les décisions du jour ont été analysées et évaluées dans le cadre d’une nouvelle vidéoconférence. Swiss Paralympic apprend avec une grande consternation que les bases juridiques actuelles du CIP ne suffisent apparemment pas pour légitimer une exclusion cohérente des délégations russes et biélorusses. René Will, président du Conseil de fondation de Swiss Paralympic : « Il est déconcertant, triste en fait, qu’après les cas russes de dopage lors des Jeux Olympiques et Paralympiques de Sotchi en 2014 et l’invasion simultanée de la Crimée, le CIP n’ait pas analysé et adapté ses bases juridiques face à de tels événements. Swiss Paralympic est consternée et choquée par le fait qu’une exclusion conséquente aurait pu entraîner des plaintes contre le CIP et mettre en péril son existence. Une assemblée extraordinaire des membres a désormais été fixée à la hâte à fin 2022 pour remédier à ces lacunes. René Will estime que cela vient simplement trop tard.

Les responsables de Swiss Paralympic trouvent intolérable qu’en tant que membres du mouvement paralympique, nous devions maintenant assumer cette situation envers notre délégation et l’opinion publique en Suisse. « Cela entraînera sans aucun doute des problèmes de crédibilité, que notre mouvement ne mérite pas », déclare le président de Swiss Paralympic. Il estime que le fait que le CIP se soit retrouvé dans cette situation difficile par sa propre faute est tout à fait impardonnable.

Les responsables sur place ont désormais la tâche délicate, en plus des conditions difficiles causées par le Covid, de gérer cette situation et de maintenir le calme et la concentration au sein de l’équipe. « Nos athlètes se sont préparés durant quatre ans à ces Jeux. Que la Russie – après l’invasion de la Crimée en 2014 – perturbe pour la deuxième fois la paix olympique et paralympique, est tout simplement condamnable, sans parler de l’immense tragédie humaine en Ukraine. Les athlètes paralympiques sont ainsi privés de l’attention médiatique qu’ils méritent et des nuages sombres entacheront les souvenirs de ces Jeux qui, pour ces sportifs, devraient représenter le point culminant de leur carrière », déclare le président de Swiss Paralympic.

20.05.2024

Vidéo: Ilaria Renggli on the road to Paris 2024

Dans la série vidéo «Get ready for the best» Swiss Paralympic, soutenue par Allianz Suisse, dresse le portrait de cinq athlètes de haut niveau dans leur préparation aux Jeux Paralympiques de Paris 2024.
Lire plus
20.05.2024

The Paralympic Dream - 100 jours jusqu'à Paris 2024

La chanson "We All Stand Together" de Paul McCartney est l'inspiration d'un spot publicitaire lancé par le Comité international paralympique (IPC) à 100 jours de l'ouverture des Jeux Paralympiques de Paris 2024.
Lire plus
19.05.2024

Suivre en direct les Championnats du monde d'athlétisme à Kobe

Fabian Blum (LU), Beat Bösch (LU), Alexandra Helbling (LU), Licia Mussinelli (SO), Philipp Handler (ZH), Abassia Rahmani (ZH) et Elijah Thommen (BL) participeront aux championnats du monde de para-athlétisme à Kobe, au Japon, du 17 au 25 mai 2024. Suivez-les en direct dès maintenant.
Lire plus