15. septembre 2019

Après une troisième place en contre-la-montre, Sandra Graf (Gais) remporte la médaille d'argent de la course sur route en handbike aux CM de para-cyclisme à Emmen (NED). L’équipe n'est autrement pas montée sur le podium.

Bulletin actualisé 18.09.2019

L’objectif du chef de délégation Andres Heiniger était de décrocher trois médailles aux CM : l'ancienne adepte d'athlétisme Sandra Graf a gagné l'argent et le bronze. « Clairement, l’exigence n'a pas été satisfaite. Après les courses d'aujourd’hui, nous aurions pu cependant monter trois fois sur le podium. Heinz Frei a su convaincre avec sa cinquième place, tout comme Tobias Fankhauser, dont la quatrième place représente sa meilleure performance depuis son opération l'année dernière. Avec Benjamin Früh, un candidat est également tombé au premier tour. L’objectif n’était donc pas irréaliste », déclare Andreas Heiniger.

Pour la sextuple vice-championne du monde Sandra Graf, il s'agit de la 14e médaille aux CM – et peut-être de la plus importante. Le début de la saison a été calme : après deux années d’entraînement intensif, elle a dû abandonner aux CS suite à des affections respiratoires. « Pourtant », se réjouit l’Appenzelloise, « un an avant Tokyo, j’ai de nouveau la certitude de pouvoir concourir à haut niveau dans les deux disciplines. J’ai travaillé dur pour cela. L'argent aujourd’hui signifie donc beaucoup pour moi. »

A Emmen, le départ commun avec les hommes ne lui a pas convenu car les démarrages rapides ne font pas partie de ses points forts. « Je savais que je devais tout mettre en œuvre pour être devant dès le début. J'y suis parvenue sur de grandes parties du parcours. » Après avoir été contrainte de laisser partir la double championne du monde Jennette Jensen (NED) et l’effondrement de la Coréenne Doyeon Lee, la championne paralympique 2012 Sandra Graf a effectué le dernier tour et demi des sept tours en solo.

Après la déception en contre-la-montre, Heinz Frei – douzième suite à un chaos dans les dossards – faisait partie d'un groupe de tête de onze coureurs. Au sprint, il est remonté de la dernière position à la cinquième place mais n'a pas réussi à dépasser le double champion du monde Vico Merklein (GER) et trois accompagnateurs.

Tobias Fankhauser (Hölstein), deuxième (2012) et troisième (2016) aux Jeux Paralympiques a montré une tendance ascendante en course sur route et s’est classé comme lors des CM 2017 - le plus rapide du deuxième groupe - avec un peu plus de sept minutes de retard sur la quatrième place. Fabian Recher (Spiez) et Benjamin Früh (Grüt / Gossau ZH) ont été éliminés de la compétition après leur passage de la ligne d'arrivée un tour après le vainqueur.

Emmen (NED). CM. Para-cyclisme. Contre-la-montre. Handbike. Hommes. MH4 (66,6 km) : 1er Jetze Plat (NED) 1:39:01. 2e Thomas Davis (USA) 1:39:01. 3e Travis Gaertner Thomas Frühwirth (AUT) 29:18,13. -- Puis : 12e Felix Frohofer (Russikon) 1:48:41. -- 14e Fabian Recher (Spiez) 1 tour de retard -- 19 athlètes classés.

MH3 (66,6 km) : 1er Vico Merklein (GER) 1:43.53. 2e Jean-Francois Deberg (BEL) 1:43:53. 3e Luis Miguel Garcia-Marquina Cascallana (ESP) 1:43:53. -- Puis : 5e Heinz Frei (Oberbipp) 1:43:58. 23e Jean-Marc Berset (Bulle) 1:55:15. 27e Cornel Villiger (Boswil) 1:55:19 -- 34 athlètes classés.

MH2 (51,8 km) : 1er Luca Mazzone (ITA) 1:33:23. 2e Sergio Garrote Munoz (ESP) 1:33:23. 3e William Groulx (USA) 1:33:34. 4e Tobias Fankhauser (Hölstein) 1:41:01. -– 14 athlètes classés.

MH1 (44,4 km) : 1er Maxime Hordies (BEL) 1:33:23. 2e Fabrizio Cornegliani (ITA) 1:38:12. 3e Teppo Polvi (FIN) 1:47:27. -- Puis : 9e Benjamin Früh (Grüt / Gossau ZH) 1 tour de retard. -– 9 athlètes classés.

Femmes. WH4 (51,8 km) : 1ere Jennette Jansen (NED) 1:33:48. 2e Sandra Graf (Gais) 1:35:24. 3e Doyeon Lee (KOR) 34:58,92. 01:36:20. -- Puis : 7e Sandra Stöckli (Jona) 1:45:50. -– 8 athlètes classés.

Texte : Urs Huwyler

Photo : Daniel Streit

16.09.2021

Geberit est nouveau partenaire de Swiss Paralympic

« Le meilleur pour les meilleurs » : C’est en vertu de cette devise que Geberit a conclu un partena-riat avec Swiss Paralympic à la suite du succès rencontré lors des Jeux Paralympiques de Tokyo. L’entreprise active dans le secteur des produits sanitaires et sise à Rapperswil-Jona sera le four-nisseur de la fondation ces deux prochaines années.
Lire plus
13.09.2021

Karin Suter-Erath met fin à une belle carrière sportive

La joueuse de badminton Karin Suter-Erath a clos sa carrière en beauté aux Jeux Paralympiques de Tokyo en remportant une 5e place en simple et une 4e place en double. Elle souhaite à présent se retirer du sport de compétition.
Lire plus
05.09.2021

14 médailles aux Jeux Paralympiques, un record depuis 2004

Les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 sont terminés et ils ont été extrêmement réussis pour la Suisse. Les 13 athlètes féminines et les 8 athlètes masculins ont remporté 14 médailles, dont sept d’or, quatre d’argent et trois de bronze. La dernière fois qu'il y a eu plus de médailles aux Jeux Paralympiques d'été, c'était à Athènes en 2004 (16). Au tableau des médailles, la Suisse occupe la 19e place. La dernière fois qu'elle a fait mieux, c'était à Atlanta en 1996 et c’est à Sydney, en 2000, qu’il y a eu plus de sept médailles d'or (8). N’oublions pas de mentionner que ces dernières années, nous avons assisté à une professionnalisation extrême du para-sport dans le monde entier.
Lire plus