3. novembre 2022

L'équipe suisse a fait des débuts prometteurs aux Championnats du monde de badminton à Tokyo. Cynthia Mathez et Ilaria Renggli ont atteint les quarts de finale. Pour Luca Olgiati les championnats se terminent en huitièmes de finale.

La Romande Cynthia Mathez n'a pas vraiment été testé lors des matchs de groupe. La plus expérimentée du trio suisse de ces Championnats du monde n'a perdu que 29 points en six sets joués et n'a pas eu à puiser dans ses réserves. En quart de finale ce vendredi, elle affrontera la Belge Man-Kei To. Les entraîneurs Marc Lutz et Karin Suter-Erath croient en un classement au top et l'athlète elle-même est confiante: « Le podium se rapproche et les choses sérieuses commencent maintenant. »

Pour sa première participation aux Championnats du monde, l'Argovienne Ilaria Renggli n'a montré aucune nervosité et a convaincu lors de ses deux apparitions - elle aussi n'a pas encore perdu de set. Grâce à sa victoire dans le groupe, elle est désormais en bonne position pour la suite du tournoi et a de grandes chances de se qualifier pour les demi-finales et d’atteindre ainsi une médaille. Sa prochaine adversaire sera la Brésilienne Maria Gilda Dos Santos Do Antunes.

Cynthia Mathez et Ilaria Renggli ont également atteint les quarts de finale de manière souveraine en double. Elles n'ont été mises à l'épreuve que par le duo Guang-Chiou Hu/I-Chen Yang, mais là aussi, elles se sont imposées 21-15, 21-16, ce qui leur donne un petit avantage psychologique pour les quarts de finale, puisqu'elles y rencontreront à nouveau les mêmes adversaires.

Ilaria Renggli tire un bilan intermédiaire positif et attend la suite des événements avec sérénité : « Jusqu'à présent, j'ai pu montrer une bonne performance lors de mes premiers Championnats du monde. Tout le reste n'est que du bonus et je m'en réjouis ».

Le tournoi est terminé pour Luca Olgiati. L'Argovien a montré des performances solides après une préparation difficile, mais a finalement manqué de peu la première place de son groupe. C'est pourquoi il a dû affronter le numéro 3 mondial dès les huitièmes de finale. Malgré cette élimination, il tire un bilan positif : « Le championnat du monde a été une réussite pour moi. J'ai beaucoup appris ».

Veuillez trouver tous les résultats & programme sous ce lien.

Texte & Traduction: Marco Keller

Photo: BWF/Parabadminton photo

30.11.2022

Début de saison pour l'équipe de para ski alpin

C'est avec beaucoup d'élan, des objectifs ambitieux et un nouvel entraîneur que l'équipe de ski alpin entamera dans quelques semaines la nouvelle saison. Avec les courses de Coupe du monde à St-Moritz (8-11 décembre) et Veysonnaz (10-14 janvier) ainsi que les Championnats du monde en Espagne (18-29 janvier), le nouvel entraîneur national Mauritz Trautner ainsi que le quatuor d'athlètes composé de Pascal Christen (29 ans), Robin Cuche (24 ans), Théo Gmür (26 ans) et Thomas Pfyl (35 ans) attendent trois moments forts dans les prochains mois.
Lire plus
25.11.2022

Dans l’élite mondiale en tant qu'athlète professionnelle

Dans la nouvelle édition de la newsletter merci, Swiss Paralympic revient sur la saison d'été réussie des para athlètes. Dans l'interview, la handbikeuse Sandra Stöckli raconte comment et quand elle a pris la décision de tout miser sur la carte du sport.
Lire plus
24.11.2022

Catherine Debrunner, Marcel Hug et Manuela Schär nominés pour les Sports Awards

Trois athlètes en fauteuil roulant sont nominés pour les SRF Sports Awards de cette année. Le ou la para-sportif/ve de l'année sera annoncé/e le 11 décembre dans le cadre de l'émission Sports Awards sur SRF.
Lire plus