Beijing 2022 FR 7. mars 2022

Au troisième jour de compétition à Pékin, l’équipe suisse de curling s’incline 1:15 devant la Grande-Bretagne et 4:7 devant la Chine.

L’équipe suisse de curling essuie à nouveau deux défaites au troisième jour de compétition. Tout d’abord, ce score plutôt surréaliste de 1:15 contre la Grande-Bretagne. « Je crois que nous n’avons encore jamais subi une défaite aussi cinglante », déclare l’entraîneur Stephan Pfister. Et d’ajouter immédiatement : « Mais c’était notre meilleur match jusqu’ici à Pékin. » La Suisse réussit très bien son départ, puis le skip anglais joue une « pierre magique », comme le dit Stephan Pfister. « Je ne suis pas sûr qu’il ait prévu son coup ainsi. » Parce qu’en principe ça ne peut pas réussir. En principe. Et ensuite ? Toutes les pierres des Suisses sont éjectées, celles des Britanniques restent dans la maison, 0:4 après le premier end. « Puis nous n’avions plus qu’une seule chance, note Stephan Pfister, c’était tout ou rien. » Le score ci-dessus en dit long sur la suite.

Le deuxième match du jour est nettement plus équilibré sur la longueur, mais il se termine à nouveau par une défaite. Même avec un score de 4:7 contre la Chine, Stephan Pfister y voit un bon jeu avec une forte pression offensive de son équipe. « Mais nous devons peut-être accepter qu’il nous manque encore de l’expérience à ce niveau », déclare-t-il. Demain, l’équipe affrontera la Lettonie et la Norvège. « Nous progressons, note Stephan Pfister, demain est un autre jour, alors allons-y ! »

Photo: OIS/Bob Martin

30.11.2022

Début de saison pour l'équipe de para ski alpin

C'est avec beaucoup d'élan, des objectifs ambitieux et un nouvel entraîneur que l'équipe de ski alpin entamera dans quelques semaines la nouvelle saison. Avec les courses de Coupe du monde à St-Moritz (8-11 décembre) et Veysonnaz (10-14 janvier) ainsi que les Championnats du monde en Espagne (18-29 janvier), le nouvel entraîneur national Mauritz Trautner ainsi que le quatuor d'athlètes composé de Pascal Christen (29 ans), Robin Cuche (24 ans), Théo Gmür (26 ans) et Thomas Pfyl (35 ans) attendent trois moments forts dans les prochains mois.
Lire plus
25.11.2022

Dans l’élite mondiale en tant qu'athlète professionnelle

Dans la nouvelle édition de la newsletter merci, Swiss Paralympic revient sur la saison d'été réussie des para athlètes. Dans l'interview, la handbikeuse Sandra Stöckli raconte comment et quand elle a pris la décision de tout miser sur la carte du sport.
Lire plus
24.11.2022

Catherine Debrunner, Marcel Hug et Manuela Schär nominés pour les Sports Awards

Trois athlètes en fauteuil roulant sont nominés pour les SRF Sports Awards de cette année. Le ou la para-sportif/ve de l'année sera annoncé/e le 11 décembre dans le cadre de l'émission Sports Awards sur SRF.
Lire plus