3. mars 2022

Les 14 heures qui ont tout changé : sous une forte pression, le Comité International Paralympique (CIP) revient sur sa décision en excluant avec effet immédiat les délégations russes et biélorusses des Jeux Paralympiques. Swiss Paralympic, qui salue la décision, est soulagée que les Jeux puissent désormais se dérouler en paix.

La situation initiale était claire : pour Swiss Paralympic, une exclusion des athlètes russes et biélorusses était le seul moyen de conserver la crédibilité envers le public, les athlètes des pays participants et en particulier la délégation ukrainienne arrivée sur place aujourd’hui. La décision du CIP d’hier d’autoriser la participation de ces délégations pour des motifs juridiques a suscité la vive consternation et l’incompréhension de Swiss Paralympic et de nombreuses autres nations. Devant la pression accrue contre le CIP en coulisses, celui-ci s’est décidé à revoir sa décision. Les deux délégations doivent quitter les villages paralympiques à Pékin, Yanqing et Zhangjiakou aussi vite que possible ; elles sont exclues des Jeux Paralympiques qui s’ouvrent demain.

René Will, président de Swiss Paralympic : « Le retournement du CIP était inévitable pour de nombreuses raisons. Les réactions virulentes dans le monde entier étaient très claires. » Du point de vue de Swiss Paralympic, il est regrettable qu’il ait fallu cette pression et les premières menaces de boycott pour que le CIP revienne sur sa décision. Malheureusement, le dégât d’image est là. « Le CIP n’a pas fait preuve de la sensibilité politique et morale nécessaire et ferait mieux dès lors d’adapter urgemment ses bases légales à de telles situations », déclare René Will. En collaboration avec d’autres nations, Swiss Paralympic exigera une analyse approfondie de la situation survenue au sein du CIP.

Le président de Swiss Paralympic se réjouit du fait que les délégations puissent se concentrer à nouveau sur le sport et les compétitions à venir. « Ces deux derniers jours ont été source d’une grande agitation qui aurait pu être évitée. Nous nous efforçons désormais de nous concentrer pleinement sur la partie sportive. Les athlètes se sont préparés durant quatre ans à ces Jeux, ils méritent de pouvoir donner désormais le meilleur d’eux-mêmes », déclare le président de Swiss Paralympic.

Vous trouvez le lien du communiqué du CIP ici.

Informations supplémentaires:
René Will
Président Swiss Paralympic
will@plusport.ch
+41 79 432 56 10

 

Photo: Goran Basic

05.12.2022

Les courses de para ski alpin ouvrent la saison à St-Moritz

Chaque année, l’élite mondiale du ski paralympique se retrouve à Saint-Moritz. Du 8 au 11 décembre 2022, PluSport Handicap Suisse et l’office du tourisme de Saint-Moritz organisent la FIS Para World Cup sur la piste de la Coupe du monde cette année. Une centaine d’athlètes de 20 nationalités ouvriront officiellement la saison sur le domaine de Corviglia.
Lire plus
30.11.2022

Début de saison pour l'équipe de para ski alpin

C'est avec beaucoup d'élan, des objectifs ambitieux et un nouvel entraîneur que l'équipe de ski alpin entamera dans quelques semaines la nouvelle saison. Avec les courses de Coupe du monde à St-Moritz (8-11 décembre) et Veysonnaz (10-14 janvier) ainsi que les Championnats du monde en Espagne (18-29 janvier), le nouvel entraîneur national Mauritz Trautner ainsi que le quatuor d'athlètes composé de Pascal Christen (29 ans), Robin Cuche (24 ans), Théo Gmür (26 ans) et Thomas Pfyl (35 ans) attendent trois moments forts dans les prochains mois.
Lire plus
25.11.2022

Dans l’élite mondiale en tant qu'athlète professionnelle

Dans la nouvelle édition de la newsletter merci, Swiss Paralympic revient sur la saison d'été réussie des para athlètes. Dans l'interview, la handbikeuse Sandra Stöckli raconte comment et quand elle a pris la décision de tout miser sur la carte du sport.
Lire plus