18. janvier 2022

Lors de son entrée en lice aux Championnats du monde de Para Snow Sports à Lillehammer, Luca Tavasci décroche le 12e rang en skating sur 20 km. Après son arrivée différée en raison de son isolement dû au coronavirus, l’Engadinois est satisfait de sa course.

Ce n’est pas chose facile de voir son entraînement brusquement interrompu juste avant un championnat du monde et de se retrouver soudain en isolement chez soi. C’est exactement ce qui est arrivé au fondeur engadinois Luca Tavasci. Après avoir été testé positif au coronavirus, il a dû interrompre sa préparation aux Championnats du monde de Lillehammer et reporter son voyage. Il a pu finalement faire sa première apparition en course sur 20 km aujourd’hui. Arrivé 12e, il s’est senti bien durant la course et se montre satisfait de son résultat. « J’ai bien commencé dès le début », déclare-t-il. « Cela n’est pas évident, selon son entraîneuse Sandra Gredig. Il y avait une incertitude en raison des circonstances, et ça peut vite basculer d’un côté ou de l’autre ‒ pour Luca, tout s’est heureusement bien passé. »

Luca Tavasci avoue n’avoir pas été spécialement tendu mentalement avant le départ. Il est parvenu à maintenir son rythme sur le parcours dur et exigeant de Lillehammer. Il lui reste désormais le sprint prévu samedi. Que peut-on en attendre ? « La concurrence est rude, déclare-t-il, nous devons bien nous préparer, je donnerai à nouveau le maximum et on verra bien ce qui se passe. » Les coureurs de l’équipe russe comptant 14 membres ont été particulièrement forts aujourd’hui, puisque trois d’entre eux sont montés sur le podium, la médaille d’or ayant été décernée au leader de la Coupe du monde Wladislaw Lekomtsew.

 

Tavasci a été accueilli à l’arrivée par toute l’équipe suisse de ski alpin qui, depuis la piste située à 30 minutes de là, s’est rendue au stade de Birkebeineren après les courses d’entraînement du matin. Ils ont accompagné Luca Tavasci par leurs cris de joie sur les derniers mètres. L’Engadinois en était visiblement heureux. « Si je récupère bien, dit-il, j’irai certainement les voir demain à Hafjell lors du slalom géant. »

 

Demain mercredi. Compétition avec participation suisse. Ski alpin. Slalom géant, 10 h / 13 h 15. Suisses au départ : Catégorie debout : Robin Cuche, Théo Gmür, Thomas Pfyl. Catégorie assis : Pascal Christen, Murat Pelit. Les courses peuvent être suivies en direct sur https://youtu.be/MGQiMOCvQJU (1re manche), https://youtu.be/naXFrK_GjGU (2e manche)

Photo: Goran Basic

 

05.12.2022

Les courses de para ski alpin ouvrent la saison à St-Moritz

Chaque année, l’élite mondiale du ski paralympique se retrouve à Saint-Moritz. Du 8 au 11 décembre 2022, PluSport Handicap Suisse et l’office du tourisme de Saint-Moritz organisent la FIS Para World Cup sur la piste de la Coupe du monde cette année. Une centaine d’athlètes de 20 nationalités ouvriront officiellement la saison sur le domaine de Corviglia.
Lire plus
30.11.2022

Début de saison pour l'équipe de para ski alpin

C'est avec beaucoup d'élan, des objectifs ambitieux et un nouvel entraîneur que l'équipe de ski alpin entamera dans quelques semaines la nouvelle saison. Avec les courses de Coupe du monde à St-Moritz (8-11 décembre) et Veysonnaz (10-14 janvier) ainsi que les Championnats du monde en Espagne (18-29 janvier), le nouvel entraîneur national Mauritz Trautner ainsi que le quatuor d'athlètes composé de Pascal Christen (29 ans), Robin Cuche (24 ans), Théo Gmür (26 ans) et Thomas Pfyl (35 ans) attendent trois moments forts dans les prochains mois.
Lire plus
25.11.2022

Dans l’élite mondiale en tant qu'athlète professionnelle

Dans la nouvelle édition de la newsletter merci, Swiss Paralympic revient sur la saison d'été réussie des para athlètes. Dans l'interview, la handbikeuse Sandra Stöckli raconte comment et quand elle a pris la décision de tout miser sur la carte du sport.
Lire plus