8. août 2022

Les Championnats du monde de para cyclisme UCI se déroulent du 11 au 14 août à Baie-Comeau au Canada. Les six médailles de la Coupe du monde de Québec en poche, les douze para cyclistes suisses se rendent aujourd’hui à Baie-Comeau, à cinq heures de route au nord de Québec.

La Coupe du monde de l’élite du para cyclisme à Québec a été un avant-goût des Championnats du monde de Baie-Comeau. Ce sont surtout les Italiens qui ont dominé avec un total de 23 médailles, mais la Suisse est également bien placée dans le classement des médailles avec une 7e place sur 24 nations. La Suisse n’est pas passée inaperçue avec la première victoire en Coupe du monde de Sandra Stöckli en course sur route. La handbikeuse de Jona a également remporté le classement général de la Coupe du monde 2022. « Ça faisait longtemps que personne n’avait réussi cette performance chez les handbikers. D’une manière générale, seul-e-s les meilleur-e-s athlètes ont participé à cette Coupe du monde, le niveau était très élevé », a déclaré l’entraîneur national des handbikers Michael Würmli. En contre-la-montre, Sandra Stöckli n’était qu’à deux petites secondes derrière la Norvégienne Suzanna Tangen. La Zurichoise Flurina Rigling est montée deux fois sur la plus haute marche du podium en décrochant l’or au contre-la-montre et à la course sur route. Quant à la Genevoise Celine van Till, elle a remporté la victoire au classement général de la Coupe du monde avec l’argent en contre-la-montre et le bronze en course sur route. Satisfaits de leurs performances, l’entraîneur et les athlètes se dirigent désormais vers Baie-Comeau.

Au total douze para cyclistes suisses prendront le départ dans cette compétition UCI, le même nombre que lors de CM de l’année dernière à Cascais au Portugal. Mais cette année, à la suite de quelques retraits en handbike après les Jeux Paralympiques de Tokyo, on compte davantage de coureurs et coureuses debout. Parmi eux, deux prendront le départ à tricycle et quatre utiliseront des vélos de course spécialement adaptés à leur handicap. L’entraîneur national des athlètes de la catégorie débout, Dany Hirs, s’efforce de développer un ou une athlète dans chaque catégorie de compétition. La diversification et une base plus large permettront d’accumuler davantage de points pour les places de quota en vue des Jeux Paralympiques de Paris 2024. Même si ce n’est pas l’objectif principal des CM, cela joue également un rôle important. « Lors des CM, on peut récolter le maximum de points pour les places de quota. Le vainqueur obtient 120 points », explique l’entraîneur national Dany Hirs.

Des novices et des vétérans qui réussissent dans une même équipe

La composition de la délégation suisse aux CM ne pourrait être plus diversifiée : l’ancien vététiste Laurent Garnier exerce notamment le para sport d’élite depuis 2020 seulement, le co-fondateur d’une entreprise informatique zurichoise Timothy Zemp s’entraîne sur son vélo de course depuis 2019 et l’ancienne cavalière de dressage genevoise et para athlète Céline van Till connaît déjà un grand succès pour sa première saison de course sur tricycle. En Haute-Autriche, elle décrochait le titre de championne d’Europe en course sur route et en contre-la-montre. Le manager sportif de formation Fabiano Wey est passé au tricycle en 2018 en raison de troubles de l’équilibre accrus et l’étudiante Flurina Rigling réalise sa troisième saison de course réussie. Elle est actuellement championne d’Europe en course sur route et vice-championne d’Europe en contre-la-montre. L’Argovien Roger Bolliger quant à lui peut partager de nombreuses expériences internationales avec des coéquipiers et coéquipières. Il a déjà participé aux CM à Baie-Corneau en 2010 et en 2013.

Chez les handbikers, Heinz Frei, véritable légende du para sport, peut se targuer d’une carrière de quarante ans. Benjamin Früh, Felix Frohofer, Fabian Recher, Sandra Stöckli et Alain Tuor prendront également le départ en handbike aux CM. Toutes et tous ont déjà disputé des titres internationaux. Sandra Stöckli, qui a remporté des médailles à toutes les Coupes du monde de la saison ainsi qu’aux Championnats d’Europe, vise donc aussi un podium aux Championnats du monde. Benjamin Früh a également décroché une médaille cette saison. Le tétraplégique a participé à sa première Coupe du monde en 2015.

Même si les membres de l’équipe suisse sont très différents les uns des autres, la même motivation les unit : celle de réaliser leur meilleure performance aux Championnats du monde et, accessoirement, de récolter des points pour Paris 2024.

Le parcours présente des défis particuliers

Le parcours longeant le fleuve Saint-Laurent présente quelques défis. Il n’est en aucun cas tout plat, mais comporte ici et là des pentes de 9 à 13 pour cent ainsi que des passages techniques dans les virages au centre-ville, notamment des descentes abruptes se terminant par des virages à 90 degrés. « Le parcours est plus difficile que les années précédentes, car il comporte une montée supplémentaire pour les coureurs et coureuses debout. Ceux et celles qui avaient déjà du mal à s’en sortir auparavant vont certainement souffrir encore plus », rapporte Dany Hirs. Mais les montées et les défis ne déplaisent pas à l’équipe suisse. « C’est un bon parcours », déclare Dany Hirs.

Le handbiker Heinz Frei se réjouit aussi du parcours exigeant de Baie-Comeau, qu’il connaît d’un championnat précédent. « L’une des montées est très sélective et c’est là que se sont formés les pelotons de tête lors des courses précédentes. Je m’efforce de maintenir ma meilleure forme. Je sais que je n’ai plus besoin de viser les médailles, mais j’aimerais gagner quelques points de quota pour l’équipe », déclare l’ambitieux athlète de 64 ans. Il apprécie aussi le charme franco-canadien du Québec, la rencontre en un même lieu des handbikers et des coureurs et coureuses debout, sans oublier l’ambiance chaleureuse de Baie-Comeau.

Forte de ses précédentes victoires de la saison, Sandra Stöckli a toutes les chances de monter sur le podium. « Je pars du principe que le niveau des participants sera similaire à celui de la Coupe du monde », dit-elle. C’est la première fois que Sandra Stöckli vient au Canada. Contrairement à certains de ses coéquipiers de handbike, elle n’est encore jamais venue à Baie-Comeau.

La fatigue fait place à la joie en perspective des CM

Les Suisses et les Suissesses ne ressentent aucune fatigue aux bras et aux jambes en cette fin de saison. Les CM sont le point fort de leur saison. « Nous sommes déjà habitués à disputer huit courses en deux semaines durant la saison de Coupe du monde. C’est une bonne chose d’avoir les deux compétitions au Québec, c’est moins astreignant », déclare l’entraîneur Dany Hirs. « Je me réjouis énormément des courses des CM. Après, je serai sûrement fatiguée ou contente de ne plus devoir trimbaler mes valises. Nous sommes en route depuis le mois d’avril », déclare Sandra Stöckli.

Les CM de para cyclisme accueillent 330 athlètes. Les équipes les plus nombreuses viennent des États-Unis, du Canada, de France et d’Italie. L’événement commence avec le contre-la-montre les 11 et 12 août, suivi du relais par équipe des handbikers. Pour terminer, les para cyclistes se mesureront en course sur route les 13 et 14 août.

 

Photo de Sam Buchli: Celine van Till a remporté la victoire du classement général de la Coupe du monde 2022.

25.11.2022

Dans l’élite mondiale en tant qu'athlète professionnelle

Dans la nouvelle édition de la newsletter merci, Swiss Paralympic revient sur la saison d'été réussie des para athlètes. Dans l'interview, la handbikeuse Sandra Stöckli raconte comment et quand elle a pris la décision de tout miser sur la carte du sport.
Lire plus
24.11.2022

Catherine Debrunner, Marcel Hug et Manuela Schär nominés pour les Sports Awards

Trois athlètes en fauteuil roulant sont nominés pour les SRF Sports Awards de cette année. Le ou la para-sportif/ve de l'année sera annoncé/e le 11 décembre dans le cadre de l'émission Sports Awards sur SRF.
Lire plus
19.11.2022

Ilaria Renggli est la nouvelle étoile montante de l’année 2022

Les onze meilleurs para athlètes de l’année ont été honorés pour leurs médailles et leurs performances exceptionnelles à l’occasion de la Swiss Paralympic Night à l’Hotel Schweizerhof & THE SPA à Berne. L’Allianz Newcomer Award 2022 a été décerné à la joueuse de badminton en fauteuil roulant Ilaria Renggli.
Lire plus