Tokyo 2020 FR 3. septembre 2021

Après le jeudi de folie avec cinq médailles, la journée de vendredi est plus calme pour l’équipe suisse. Mais bien des choses se sont tout de même passées.

« C’était un peu raté aujourd’hui ». Le sportif en fauteuil roulant Beat Bösch a terminé cinquième sur 100 m, un classement qu’il accepte, mais qui suscite des sentiments mitigés en lui. Beat Bösch s’est rendu au départ avec son équipement de pluie, car les prévisions météo étaient assez claires. Mais à la surprise générale, le temps s’est amélioré juste avant la course. Trop tard, car une fois sur place, on ne peut plus changer d’équipement, ni même retirer ses gants. Cela change tout au niveau de la prise et fait perdre du temps. « J’aurais peut-être pu obtenir la quatrième place ». La carrière de Beat Bösch sur la scène internationale du para-sport ne se termine donc pas comme il l’aurait souhaité. « Je ne sais pas ce qui va se passer maintenant, c’étaient mes derniers Jeux Paralympiques ».

Nora Meister n’a pas pu célébrer sa médaille de bronze sur 400 m nage libre bien longtemps, car la prochaine épreuve l’attendait déjà le lendemain matin. Elle a terminé septième en 100 m dos (1’24’’44) et s’est ainsi qualifiée pour la finale. Elle n’est pas très satisfaite de sa performance, car elle reste deux secondes au-dessus de son meilleur résultat, « mais je suis contente d’être parmi les huit premières et j’espère faire mieux en finale ». Peut-être que des nouvelles du pays lui feront du bien. En effet, le message de félicitations envoyé par l’Alte Kantonsschule Aarau l’a énormément réjouie et a fait briller ses yeux.

A côté de Nora Meister en finale, les joueuses de badminton seront également en lice aujourd'hui. Cynthia Mathez et Karin Suter-Erath se sont déjà qualifiées pour la demi-finale de demain en double. Leur dernier match de groupe s’est soldé par une défaite face au duo chinois Liu Ytong/Yin Menglu, comme on pouvait s’y attendre. « Elles sont beaucoup plus fortes que nous, nous le savions », déclare Cynthia Mathez au terme du match, « mais nous nous sommes régalées et battues pour chaque point ». Karin Suter-Erath voit également des points positifs : « Le bon esprit d’équipe, les points obtenus, l’énergie et la motivation pour les prochains matches ». Par exemple l’épreuve de quarts de finale que Suter-Erath disputera aujourd’hui contre Sarina Satomi (JAP), la numéro 1 du classement mondial.

Photo: Keystone/Ennio Leanza

Photo badminton: Gabriel Monnet

 

27.01.2022

Marcel Hug : « Je veux reconquérir le record du monde du 5000 m ».

En décembre, Marcel Hug a pu célébrer la meilleure année de sa carrière, mais comment le Swiss Silver Bullet envisage-t-il l’avenir ? Après une année extrêmement réussie avec quatre médailles d’or paralympiques, de nouveaux records du monde et la victoire au classement général de la World Marathon Major Series, Swiss Paralympic s’entretient avec l’athlète en fauteuil roulant à propos de l’année écoulée et de ses projets d’avenir.
Lire plus
23.01.2022

Six médailles de bronze pour la Suisse aux CM de Lillehammer

Le slalom parallèle de la dernière journée des Championnats du monde de Para Snow Sports à Lillehammer s’est terminé par l’élimination de tous les skieurs suisses durant les qualifications. Le meilleur Suisse de ces Championnats du monde a été Théo Gmür qui a remporté le bronze en super-G et en slalom géant. Les entraîneurs nationaux en tirent le bilan.
Lire plus
22.01.2022

Du bronze en snowboard ‒ En sprint, Luca Tavasci manque la demi-finale 

L’avant-dernier jour des Championnats du monde de Para Snow Sports à Lillehammer, Romy Tschopp et Ellen Walther remportent une médaille de bronze en cross par équipes. Le fondeur engadinois Luca Tavasci s’est classé 16e lors de la qualification au sprint.
Lire plus