16. août 2020

Lundi, le coureur de montagne Hugues Jeanrenaud a franchi la ligne d’arrivée à Montreux, au terme d’une course de 360 kilomètres à travers les quatre régions linguistiques. Tout au long de son parcours des Grisons au canton de Vaud, il a collecté des fonds pour le sport handicap. Les 7’014 francs récoltés soutiendront les athlètes dans leur préparation en vue de Tokyo 2021. Plusieurs athlètes paralympiques ont accompagné le coureur de trail sur son par-cours.

Participez au projet en cliquant sur ce lien.

Jusqu'à fin aout vous pouvez participer encore avec un don. Merci beaucoup! 

Après avoir parcouru 360 kilomètres dans les montagnes et au terme d’une dernière étape plu-vieuse, Hugues Jeanrenaud, enseignant à Yverdon-les-Bains, est arrivé sur la Riviera à Montreux. Les athlètes paralympiques romandes Celine van Till et Sofia Gonzalez, ainsi que les para-cyclistes Tobias Fankhauser, Sandra Graf et Silke Pan, l’ont accompagné sur les derniers kilomètres en bordure du lac Léman. Quant au Bâlois Tobias Fankhauser et à l’actuelle championne suisse Sandra Graf, c’est en handbike qu’ils ont relié Bâle à Montreux en deux jours pour y accueillir Hugues Jeanrenaud.

Une étape de montagne avec Théo Gmür

Le coureur de trail Hugues Jeanrenaud, qui n’est pas porteur de handicap, a traversé les Alpes suisses d’est en ouest en 12 jours. Le skieur valaisan Théo Gmür notamment l’a accompagné lors de l’étape Gstaad-L'Etivaz. Hugues Jeanrenaud a ainsi traversé la frontière linguistique entre Berne et le canton de Vaud en compagnie du triple médaillé d’or de PyeongChang 2018. Les deux sportifs sont venus à bout de l’étape escarpée de 16 kilomètres avec quelque 1200 mètres de dénivelé en 4h19. Deux coureurs et donateurs de Lausanne les ont accompagnés.

Une course de montagne à défaut de Jeux Paralympiques

« La solidarité entre les athlètes paralympiques pratiquant un sport d’été et ceux pratiquant un sport d’hiver est belle à voir », a commenté la secrétaire générale de Swiss Paralympic, Conchita Jäger, lors du passage de l’arrivée à Montreux. « Nous voudrions remercier chaleureusement Hugues Jeanrenaud et les donateurs pour ce magnifique projet. » Au mois d’août, de nombreux athlètes auraient dû se rendre à Tokyo. Mais tout comme les Jeux Olympiques, les Jeux Paralympiques ont été reportés de 2020 à 2021.

Marcel Hug en montagne avec son fauteuil de course

Pour l’athlète Marcel Hug, ce projet a été l’occasion d’évoluer pour la première fois dans les montagnes avec son fauteuil de course. Hugues Jeanrenaud a pris le départ le 6 août à Lumbrein (GR) en compagnie de Marcel Hug, du fondeur grison Luca Tavasci, de l’athlète schwyzoise Elena Kratter et du joueur de para-badminton Marc Elmer. Ces athlètes l’ont accompagné durant les premiers kilomètres pour rejoindre Vrin (GR). A partir de là, son sac à dos et son drapeau Swiss Paralympic fait maison ont été ses seuls compagnons de voyage permanents.

Hugues Jeanrenaud : « Une fois, j’ai failli renoncer. »

« Lors de l’ascension de la Petite Scheidegg, sous la pluie, j’ai failli renoncer. Mes tendons me faisaient atrocement souffrir. Tout seul, je n’aurais pas continué, mais je savais que j’avais une équipe derrière moi et un objectif. On avançait ensemble », explique Hugues Jeanrenaud.

Outre le défi sportif personnel, l’enjeu pour le coureur de 43 ans consistait avant tout à faire des rencontres et à soutenir les personnes porteuses de handicap. Le Romand a assumé lui-même les frais de son expédition. Tous les dons seront reversés aux athlètes paralympiques via Swiss Paralympic. « La priorité, c’est aider les athlètes de haut niveau. Ils ont besoin de médias, de donateurs et de sponsors », explique Hugues Jeanrenaud.

Les dons récoltés seront affectés aux qualifications pour les prochains Jeux Paralympiques. Ils seront utilisés pour les Championnats d’Europe et du monde, ainsi que pour les tenues de compétition des athlètes pour Tokyo 2021.

Merci !

Swiss Paralympic tient à remercier Hugues Jeanrenaud et tous les donateurs.

Nous remercions particulièrement : 

       

 

Cliquez ici pour regarder la carte du parcours.

Cliquez ici pour écouter l'interview dans Forum sur RTS.

Cliquez ici pour lire l'article du journal La Région.

Hugues Jeanrenaud

Hugues Jeanrenaud est enseignant spécialisé et il encadre des personnes porteuses de handicap à Yverdons-les-Bains. Pendant son temps libre, il se consacre au sport, en particulier à l’ultra-trail, et aux rencontres. Le sportif de 43 ans a déjà lancé plusieurs projets d’appel aux dons via le sport. Il préside l’association « Courir pour la vie », se mobilise pour les personnes atteintes de sclérose en plaques et co-organise la course « L’Yverdon-Chasseron, ensemble nous CHASSERON la SEP ». Les magnifiques paysages des montagnes suisses sont son lieu d’entraînement de prédilection

16.09.2021

Geberit est nouveau partenaire de Swiss Paralympic

« Le meilleur pour les meilleurs » : C’est en vertu de cette devise que Geberit a conclu un partena-riat avec Swiss Paralympic à la suite du succès rencontré lors des Jeux Paralympiques de Tokyo. L’entreprise active dans le secteur des produits sanitaires et sise à Rapperswil-Jona sera le four-nisseur de la fondation ces deux prochaines années.
Lire plus
13.09.2021

Karin Suter-Erath met fin à une belle carrière sportive

La joueuse de badminton Karin Suter-Erath a clos sa carrière en beauté aux Jeux Paralympiques de Tokyo en remportant une 5e place en simple et une 4e place en double. Elle souhaite à présent se retirer du sport de compétition.
Lire plus
05.09.2021

14 médailles aux Jeux Paralympiques, un record depuis 2004

Les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 sont terminés et ils ont été extrêmement réussis pour la Suisse. Les 13 athlètes féminines et les 8 athlètes masculins ont remporté 14 médailles, dont sept d’or, quatre d’argent et trois de bronze. La dernière fois qu'il y a eu plus de médailles aux Jeux Paralympiques d'été, c'était à Athènes en 2004 (16). Au tableau des médailles, la Suisse occupe la 19e place. La dernière fois qu'elle a fait mieux, c'était à Atlanta en 1996 et c’est à Sydney, en 2000, qu’il y a eu plus de sept médailles d'or (8). N’oublions pas de mentionner que ces dernières années, nous avons assisté à une professionnalisation extrême du para-sport dans le monde entier.
Lire plus