12. janvier 2022

Les premières médailles des CM de Para Snow Sports seront décernées demain en ski alpin. Quatre Suisses prendront le départ en descente et l’un d’eux en particulier a de bonnes chances de se hisser sur le podium.

Demain jeudi, les Championnats du monde de para ski et para snowboard débuteront à Lillehammer, et pour la première fois dans l’histoire, tous les para sports d’hiver y sont réunis dans cette ville norvégienne qui a accueilli les Jeux olympiques en 1994 : ski alpin, snowboard, ski de fond, biathlon. Pas moins de 850 athlètes de près de 40 pays se disputeront les podiums, dont neuf Suisses et Suissesses. Le coup d’envoi sera donné demain par Pascal Christen, Robin Cuche, Théo Gmür (photo) et Murat Pelit en ski alpin, lors de la descente hommes.

À l’entraînement final, Théo Gmür s’est classé troisième dans la catégorie standing. Robin Cuche a obtenu le neuvième rang, mais il a manqué une porte. « Le tracé est rapide, c’est vraiment super, déclare Robin Cuche, il y a des sauts, c’est trop bien ! » Comme son coéquipier, Théo Gmür voit encore un potentiel d’amélioration pour lui, ce qui correspond exactement au plan prévu : « Ce n’était pas encore parfait, déclare-t-il, chaque jour sera meilleur, dans l’idéal je fournirai ma meilleure performance le jour de la course. » Avant les CM, l’entraîneur Grégory Chambaz déclarait que le Valaisan avait toutes les chances de remporter une médaille.

Pour les hommes de la catégoie sitting, la piste s’est avérée particulièrement exigeante avec son sol dur et ses nombreux à-coups. « Le tracé est très rapide et agressif », estime Murat Pelit qui s’est retrouvé dans le top 10. Malgré sa chute au milieu de la piste, Pascal Christen a pu continuer et tester ainsi la deuxième partie de la piste: « La dureté de la neige ne facilite pas la chose », déclare-t-il. Tous deux feront maintenant l’analyse vidéo avec l’entraîneur ‒ et demain ? « Je suis prêt », affirment-ils tous les deux.

Trois « novices » et un départ différé

Pour l’équipe suisse de snowboard, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre demain : lors de la qualification pour le banked slalom en vue de la finale de vendredi, les trois snowboardeurs vont vivre leurs premiers championnats du monde sous la houlette de l’entraîneur national Silvan Hofer. « Il y a trois ans, nous avons commencé à constituer l’équipe, déclare Hofer, et maintenant nous sommes là et nos sentiments sont partagés entre la joie, la pression et l’esprit d’équipe. » La Bâloise d’adoption Romy Tschopp, la Bâloise Ellen Walther et le Bernois Aron Fahrni voient aussi les choses de manière positive dans l’ensemble. « Parfois, j’ai l’impression d’être dans un film que je regarde », déclare Aron Fahrni. Ellen Walther est quant à elle enchantée de la manière dont ils ont été acceptés dans la famille du snowboard en tant que « novices » : « Tout athlète se réjouit lorsque la concurrence se renforce. » Romy Tschopp est d’avis que tout le monde s’entraide quand il le faut. Les deux Suissesses sont d’ailleurs les seules snowboardeuses en compétition à être en fauteuil roulant.

Le Grison Luca Tavasci, seul Suisse au départ en ski de fond, rejoindra l’équipe un peu plus tard. Testé positif au Covid-19 avant les CM, il manque ainsi sa première course en classique sur 12,5 km demain. Mais il a déjà pu s’entraîner un peu à nouveau, même s’il se sent parfois encore un peu fatigué : « Je sens le temps en isolation, déclare-t-il, mais ça va mieux de jour en jour. » Après sa consultation médicale de vendredi, « le voyage en Norvège est prévu pour dimanche ». Si tout se passe comme prévu, il prendra le départ aux CM le 18 janvier (20 km skating) puis participera au sprint le 22 janvier.

Photo: Théo Gmür by Goran Basic

Texte: Christian Andiel

 

La descente en direct - 13.1 dès 10 heures

 

30.11.2022

Début de saison pour l'équipe de para ski alpin

C'est avec beaucoup d'élan, des objectifs ambitieux et un nouvel entraîneur que l'équipe de ski alpin entamera dans quelques semaines la nouvelle saison. Avec les courses de Coupe du monde à St-Moritz (8-11 décembre) et Veysonnaz (10-14 janvier) ainsi que les Championnats du monde en Espagne (18-29 janvier), le nouvel entraîneur national Mauritz Trautner ainsi que le quatuor d'athlètes composé de Pascal Christen (29 ans), Robin Cuche (24 ans), Théo Gmür (26 ans) et Thomas Pfyl (35 ans) attendent trois moments forts dans les prochains mois.
Lire plus
25.11.2022

Dans l’élite mondiale en tant qu'athlète professionnelle

Dans la nouvelle édition de la newsletter merci, Swiss Paralympic revient sur la saison d'été réussie des para athlètes. Dans l'interview, la handbikeuse Sandra Stöckli raconte comment et quand elle a pris la décision de tout miser sur la carte du sport.
Lire plus
24.11.2022

Catherine Debrunner, Marcel Hug et Manuela Schär nominés pour les Sports Awards

Trois athlètes en fauteuil roulant sont nominés pour les SRF Sports Awards de cette année. Le ou la para-sportif/ve de l'année sera annoncé/e le 11 décembre dans le cadre de l'émission Sports Awards sur SRF.
Lire plus