Quick Facts

  • Status

    Actif
  • Domicile

    7270 Davos Platz GR

  • Date de naissance

    07.02.1997

  • Profession

    Étudiante

  • Disciplines

    Slalom, Slalom géant, Super-combiné, Super G, Descente

  • Catégorie de compétition

    LW 5/7-3

  • Handicap

    Syndrome TAR

  • Origine du handicap

    malformation génétique

  • Website

    www.bignaschmidt.com


Bigna Schmidt sur …

Bigna Schmid a grandi dans la station de sport d’hiver de Davos et, depuis 2011, elle enchaîne les médailles en para ski alpin suisse. En décembre 2016, elle décroche son premier podium de Coupe du monde en slalom géant à Saint-Moritz. « Jusqu’ici, c’est mon plus beau souvenir sportif », déclare-t-elle.

En 2017, la Grisonne a obtenu sa maturité en filière sports études à Davos en tant qu’unique para athlète. Elle étudie désormais l’économie auprès de la célèbre Haute école de Saint-Gall (HSG) et peut même affirmer que les restrictions dues à la pandémie ont un avantage : grâce aux cours en ligne, elle s’épargne les trajets entre Davos et la Suisse orientale. Pour cette raison, elle avait d’abord envisagé des études à distance, puis a cependant opté pour la HSG et ne regrette pas cette décision courageuse.

Bigna est née avec le syndrome de thrombocytopénie ‒ aplasie radiale (TAR), il lui manque le radius et les os du carpe aux deux avant-bras. Le sport, le ski alpin avant tout, a néanmoins toujours fait partie de la vie de la Davosienne. Alors que Bigna se lançait avec détermination dans la compétition et que les Jeux Paralympiques de Pyeongchang 2018 allaient devenir le premier point culminant de sa carrière, les choses se sont passées autrement. Elle s’est blessée au début de l’hiver 2017/18 « et c’est précisément durant les deux mois de qualifications que j’ai été absente », se souvient-elle. Elle s’est quand même rendue à titre privé en Corée du Sud pour assister aux Jeux Paralympiques où elle s’est imprégnée de l’ambiance. Depuis lors, elle montre encore plus d’enthousiasme : « Mon grand rêve est de participer aux Jeux Paralympiques », déclare la jeune femme de 24 ans. Elle veut tout donner pour réaliser ce rêve à Pékin en 2022.

Sa 4e place aux CM 2019 et plusieurs podiums en Coupe du monde lui donnent confiance, mais elle sait aussi qu’elle a encore du pain sur la planche. « Ma participation n’est pas gagnée », déclare-t-elle. À cela s’ajoute la situation incertaine liée à la pandémie : où en est la concurrence ? Y a-t-il de nouveaux talents qui n’avaient pas encore fait leur apparition sur la grande scène ? Mais Bigna connaît aussi ses atouts, « Je dois montrer ce dont je suis capable, et la qualification est possible », dit-elle. Et le rêve de la participation aux Jeux Paralympiques peut devenir réalité.

Sponsor individuel : KPMG SA

CHM Para Ski Alpin, Kranjska Gora – Sella Nevea, janvier 2019
CDP – Handisport – CM l’or pour Théo Gmür, l’argent pour Thomas Pfyl

14.12.2021 09:21

Road to Beijing 2022 : l'équipe de ski alpin au départ dans toutes les disciplines

Cap sur Pékin : après l'énorme succès de Pyeongchang, Théo Gmür et ses coéquipiers visent les Jeux paralympiques de Pékin. Sur la route vers Beijing 2022, plusieurs courses les attendent encore : la Coupe du monde à St-Moritz ce week-end, ainsi que les Championnats du monde du 12 au 23 janvier à Lillehammer. Les athlètes présentent leur discipline préférée dans la vidéo. Les sélections pour Pékin auront lieu le 16 février 2022.