Tokyo 2020 FR 31. août 2021

Manuela Schär remporte sa troisième médaille lors de sa troisième course aux Jeux Paralympiques de Tokyo : l'argent au 1500 m. L'athlète en fauteuil roulant n'est dépassé par le Chinois Zhou Zhaoqian que dans la dernière ligne droite après une longue course à la tête du groupe et sous la pluie.

Sur la distance du 1500 m, Manuela Schär et Marcel Hug ont respectivement remporté leur troisième et deuxième médaille lors des Jeux Paralympiques de Tokyo. Pour Marcel Hug, il s’agit de sa deuxième médaille d’or en deux courses. Cette fois, il a même battu le record du monde de plus de 2 secondes, avec un temps de 2’49’’55. Après sa course, il peinait à exprimer son bonheur : « Mon objectif pour Tokyo 2020 était de remporter une médaille et mon rêve était que ce soit une médaille d’or », a expliqué Marcel Hug. « Mais une médaille d’or et un record du monde, c’est juste incroyable. » Avec encore deux courses à disputer, le 800 m et le marathon, que peut-il encore accomplir ? « Je n’y pense pas pour l’instant, mais je crois fondamentalement que tout est possible », ajoute Marcel Hug.

Sous la pluie qui s’est invitée dans la soirée à Tokyo, Manuela Schär a réalisé une superbe course. Alors qu’elle était encore en tête 50 mètres avant l’arrivée, la Chinoise Zhou Zhaoqian a mobilisé ses dernières forces pour la devancer. Mais la Suissesse était très contente de sa deuxième médaille d’argent en plus de celle du 5000 m et de l’or gagné sur 800 m, car les conditions étaient très difficiles : « Lorsque la piste est mouillée, je ne peux pas profiter de mon point fort, qui consiste à partir rapidement, comme je le fais d’habitude », a-t-elle expliqué. Pour elle, il était clair que ses concurrentes n’essaieraient pas de venir mener la course : « Je crois qu’elles se sont bien volontiers laissé tirer derrière moi », a-t-elle commenté en souriant. Au final, son plan de décrocher trois médailles en trois courses s’est parfaitement déroulé. Elle est d’ailleurs la seule à avoir réalisé cette performance dans le peloton de participantes de haut rang.

Pour le coup d’envoi des compétitions de paracyclisme, l’équipe suisse a dû se lever aux aurores. Lors du contre-la-montre au pied du célèbre Mont Fuji, les athlètes suisses ont réalisé deux top 10 : Heinz Frei s’est classé 7e, Sandra Stöckli 8e et Sandra Graf 11e. Deux athlètes ont cependant dû abandonner : la chaîne de Fabian Recher n’a malheureusement pas tenu le coup et Tobias Fankhauser a dû interrompre sa course en raison de problèmes de santé. Il a préféré se préserver en vue de la course sur route de demain et du relais de jeudi. En effet, l’équipe a davantage de chances de médaille dans ces disciplines qu’en contre-la-montre.

 

Photo: Keystone/Ennio Leanza

30.11.2022

Début de saison pour l'équipe de para ski alpin

C'est avec beaucoup d'élan, des objectifs ambitieux et un nouvel entraîneur que l'équipe de ski alpin entamera dans quelques semaines la nouvelle saison. Avec les courses de Coupe du monde à St-Moritz (8-11 décembre) et Veysonnaz (10-14 janvier) ainsi que les Championnats du monde en Espagne (18-29 janvier), le nouvel entraîneur national Mauritz Trautner ainsi que le quatuor d'athlètes composé de Pascal Christen (29 ans), Robin Cuche (24 ans), Théo Gmür (26 ans) et Thomas Pfyl (35 ans) attendent trois moments forts dans les prochains mois.
Lire plus
25.11.2022

Dans l’élite mondiale en tant qu'athlète professionnelle

Dans la nouvelle édition de la newsletter merci, Swiss Paralympic revient sur la saison d'été réussie des para athlètes. Dans l'interview, la handbikeuse Sandra Stöckli raconte comment et quand elle a pris la décision de tout miser sur la carte du sport.
Lire plus
24.11.2022

Catherine Debrunner, Marcel Hug et Manuela Schär nominés pour les Sports Awards

Trois athlètes en fauteuil roulant sont nominés pour les SRF Sports Awards de cette année. Le ou la para-sportif/ve de l'année sera annoncé/e le 11 décembre dans le cadre de l'émission Sports Awards sur SRF.
Lire plus