23. janvier 2019

Sous les flocons, le Schwyzois Thomas Pfyl a décroché le titre de vice-champion du monde de slalom aux Championnats du monde de ski alpin paralympique à Kranjska Gora (SLO). Auteur d’une solide performance, Robin Cuche se classe quant à lui 7e.

Thomas Pfyl a prouvé une fois de plus qu’il fait partie des skieurs paralympiques les plus réguliers du circuit depuis des années. Malgré quelques erreurs, il a franchi la ligne d’arrivée de la première manche avec le meilleur temps. Seul le Français Arthur Bauchet a ensuite réussi à le devancer, et ce en livrant une prestation impressionnante. « J’ai malheureusement connu quelques difficultés dans la pente avant l’arrivée de la piste de Coupe du monde de Kranjska Gora. J’aimerais m’améliorer sur ce point lors de la deuxième manche », a commenté le skieur polyvalent à l’issue de la première manche. En prenant des risques dans la deuxième manche, Thomas Pfyl a pu conserver sa 2e place et décrocher de nouveau une médaille d’argent aux CM pour la Suisse cinq ans après. Le skieur de 32 ans avait déjà été sacré vice-champion du monde de slalom en 2013 à La Molina (ESP). « Je suis très content de cette médaille d’argent. Arthur Bauchet a réalisé une très belle course. Il est difficile de le battre, donc je me considère plutôt comme le meilleur parmi les athlètes qui sont derrière moi », a déclaré le Suisse avec un sourire radieux.
Robin Cuche a réalisé aujourd’hui son meilleur résultat en slalom lors d’une grande manifestation. « J’ai bien attaqué dans les deux manches, mais j’ai commis quelques erreurs. Je suis globalement satisfait de ma performance et j’ai maintenant hâte de participer aux autres courses de ces CM », a déclaré le Neuchâtelois.
L’entraîneur national Grégory Chambaz est pour l’instant très satisfait des performances de ses athlètes. Avec l’argent décroché par Théo Gmür en slalom géant et par Thomas Pfyl en slalom, les CM ont commencé sur les chapeaux de roues. « C’est super d’avoir tant de bons athlètes au sein de l’équipe. Nous avons encore de
bonnes chances de médailles lors des prochaines courses comme le super-G, le super-combiné et la descente. Nous rêvons aussi d’une médaille d’or », a commenté le Valaisan.
Résultats :
Kransjska Gora (SLO). championnat du monde en Para Ski Alpin. Slalom. Hommes. Debout :
1. Arthur Bauchet (FRA) 1:43,71. 2. Thomas Pfyl (Schwyz) 7,47 de retard. 3. Mitchell Gourley (AUS) 9,54 de retard. Plus loin: 7. Robin Cuche (Saules) 13,89 de retard.
Photos : Urs Sigg - Sponsor : Kolpa et Syba
Programme du concours :
Kranjska Gora (SLO)
Slalom dames - 24 janvier 2019 - 10h00 1re manche / 13h00 2e manche
Sella Nevea (ITA)
Entraînement de descente - 27 -28 janvier 2019 - 11h00
Descente - 29 janvier 2019 - 11h00 dames et hommes
Super-combiné - 31 janvier 2019 - 10h15 SG D+H / 14h15 SL D+H
Super G - 1er février 2019 -11h00 SG D+H
Cérémonie de clôture - 1er février 2019 - à définir
https://www.youtube.com/watch?v=d4cjpFv-Z_Q

14.06.2021

Trois médailles pour conclure les Championnats du monde de para-cyclisme

Cascais, le 14 juin 2021 – Pour l’équipe suisse de para-cyclisme, le dernier jour de compétition des Championnats du monde à Estoril a été le plus réussi. Les spécialistes de handbike Sandra Stöckli, Silke Pan et Fabian Recher ont chacun remporté une médaille pour la Suisse, qui totalise ainsi un bilan global de six médailles.
Lire plus
07.06.2021

L’élite du para-cyclisme disputera les CM sur le circuit d’Estoril

Cascais, 07.06.2021. Voilà près d’un an et demi que le coronavirus a contraint le cyclisme à une pause forcée. Mais maintenant les événements se succèdent. Après les CE en Autriche, les cyclistes paralympiques suisses poseront leurs valises directement au Portugal. Les championnats du monde constitueront un vrai test pour les cyclistes qui verront leur dernière chance de se qualifier pour Tokyo 2020.
Lire plus
07.06.2021

Exploit suisse en Pologne : trois nouvelles médailles d’or aux CE d’athlétisme

Grâce aux trois médailles d’or obtenues au 800 mètres, la Suisse intègre le top 5 du tableau des médailles des CE. Marcel Hug, Patricia Eachus et Catherine Debrunner n’ont laissé aucune chance à la concurrence.
Lire plus