30. janvier 2019

C’est à Sella Nevea, le domaine skiable italien situé à l’Ouest des Alpes juliennes, que Théo Gmür a remporté aujourd’hui la descente des Championnats du monde de ski alpin paralympique dans la catégorie debout. Robin Cuche a pris la 9e place et Thomas Pfyl, la 11e. Murat Pelit a quant à lui dû renoncer à prendre le départ.

Le Valaisan Théo Gmür a gagné sa première médaille d’or en CM sur une neige molle et difficile à skier. « Que dire… C’est incroyable ! Après la saison dernière et mes victoires aux Jeux Paralympiques de PyeongChang, je pensais que j’allais avoir de la peine à faire aussi bien. Et maintenant me voilà champion du monde ! C’est fantastique ! », a déclaré le champion du monde – qui avait déjà remporté l’argent en slalom géant – abasourdi.
L’épreuve s’est moins bien déroulée pour Robin Cuche et Thomas Pfyl. Ils ont tous les deux été rapides sur certains passages mais ont dû faire face à plusieurs problèmes qui leur ont coûté beaucoup de temps. Thomas Pfyl s’est même presque retrouvé à l’arrêt à mi-course. « J’ai tenté de prendre davantage de risques et de donner le meilleur de moi-même dans les passages de glisse mais je me suis laissé distraire avant la partie médiane et j’ai pris une trajectoire trop directe. Je dois maintenant tirer le meilleur de cette descente afin de retrouver tous mes moyens pour le super-combiné et le super G », explique le vice-champion du monde de slalom Thomas Pfyl. Robin Cuche : « Je suis très satisfait de ma performance sur certains passages et je serais sans doute plus resté dans le coup si j’avais pu éviter ces fautes ».
Dans la catégorie assis, où le Tessinois Murat Pelit devait prendre le départ, plusieurs athlètes sont tombés lourdement, heureusement sans blessure à la clé. Murat Pelit aurait dû s’élancer en avant-dernier mais après avoir assisté à la chute de six de ses prédécesseurs nécessitant plusieurs interruptions de la compétition, il a pris la décision de renoncer à prendre le départ pour des raisons de sécurité et de se concentrer sur le super G, tout comme le Canadien Alex Cairns et l’Italien Rene de Silvestro.
Photo : Urs Sigg - Sponsor Kolpa et Syba
Résultats :
Sella Nevea (ITA). Championnat du monde en Para Ski Alpin. Descente. Hommes. Debout : 1. Théo Gmür (Haute-Nendaz) 58,62. 2. Markus Salcher (AUT) 0,6 de retard. 3. Arthur Pauched (FRA) 0,81 de retard. Plus loin : 9. Robin Cuche (Saules) 2,97 de retard. 11. Thomas Pfyl (Schwyz) 3,13 de retard. - Assis : 1. Jeroen Kampschreur (NED) 58,81. 2. Kurt Oatway (CAN) 0,63 de retard. 3. Takeshi Suzuki (JPN) 2,06 de retard. Plus loin : Murat Pelit (Stabio) DNS.
Programme du concours :      
Sella Nevea (ITA)
Super-combiné - 31 janvier 2019 - 10h15 SG D+H / 14h15 SL D+H
Super G - 1er février 2019 - 11h00 SG D+H
Cérémonie de clôture - 1er février 2019 - à définir
 
https://www.youtube.com/watch?v=o06Py5OWTB4
 

16.09.2021

Geberit est nouveau partenaire de Swiss Paralympic

« Le meilleur pour les meilleurs » : C’est en vertu de cette devise que Geberit a conclu un partena-riat avec Swiss Paralympic à la suite du succès rencontré lors des Jeux Paralympiques de Tokyo. L’entreprise active dans le secteur des produits sanitaires et sise à Rapperswil-Jona sera le four-nisseur de la fondation ces deux prochaines années.
Lire plus
13.09.2021

Karin Suter-Erath met fin à une belle carrière sportive

La joueuse de badminton Karin Suter-Erath a clos sa carrière en beauté aux Jeux Paralympiques de Tokyo en remportant une 5e place en simple et une 4e place en double. Elle souhaite à présent se retirer du sport de compétition.
Lire plus
05.09.2021

14 médailles aux Jeux Paralympiques, un record depuis 2004

Les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 sont terminés et ils ont été extrêmement réussis pour la Suisse. Les 13 athlètes féminines et les 8 athlètes masculins ont remporté 14 médailles, dont sept d’or, quatre d’argent et trois de bronze. La dernière fois qu'il y a eu plus de médailles aux Jeux Paralympiques d'été, c'était à Athènes en 2004 (16). Au tableau des médailles, la Suisse occupe la 19e place. La dernière fois qu'elle a fait mieux, c'était à Atlanta en 1996 et c’est à Sydney, en 2000, qu’il y a eu plus de sept médailles d'or (8). N’oublions pas de mentionner que ces dernières années, nous avons assisté à une professionnalisation extrême du para-sport dans le monde entier.
Lire plus