30. janvier 2019

C’est à Sella Nevea, le domaine skiable italien situé à l’Ouest des Alpes juliennes, que Théo Gmür a remporté aujourd’hui la descente des Championnats du monde de ski alpin paralympique dans la catégorie debout. Robin Cuche a pris la 9e place et Thomas Pfyl, la 11e. Murat Pelit a quant à lui dû renoncer à prendre le départ.

Le Valaisan Théo Gmür a gagné sa première médaille d’or en CM sur une neige molle et difficile à skier. « Que dire… C’est incroyable ! Après la saison dernière et mes victoires aux Jeux Paralympiques de PyeongChang, je pensais que j’allais avoir de la peine à faire aussi bien. Et maintenant me voilà champion du monde ! C’est fantastique ! », a déclaré le champion du monde – qui avait déjà remporté l’argent en slalom géant – abasourdi.
L’épreuve s’est moins bien déroulée pour Robin Cuche et Thomas Pfyl. Ils ont tous les deux été rapides sur certains passages mais ont dû faire face à plusieurs problèmes qui leur ont coûté beaucoup de temps. Thomas Pfyl s’est même presque retrouvé à l’arrêt à mi-course. « J’ai tenté de prendre davantage de risques et de donner le meilleur de moi-même dans les passages de glisse mais je me suis laissé distraire avant la partie médiane et j’ai pris une trajectoire trop directe. Je dois maintenant tirer le meilleur de cette descente afin de retrouver tous mes moyens pour le super-combiné et le super G », explique le vice-champion du monde de slalom Thomas Pfyl. Robin Cuche : « Je suis très satisfait de ma performance sur certains passages et je serais sans doute plus resté dans le coup si j’avais pu éviter ces fautes ».
Dans la catégorie assis, où le Tessinois Murat Pelit devait prendre le départ, plusieurs athlètes sont tombés lourdement, heureusement sans blessure à la clé. Murat Pelit aurait dû s’élancer en avant-dernier mais après avoir assisté à la chute de six de ses prédécesseurs nécessitant plusieurs interruptions de la compétition, il a pris la décision de renoncer à prendre le départ pour des raisons de sécurité et de se concentrer sur le super G, tout comme le Canadien Alex Cairns et l’Italien Rene de Silvestro.
Photo : Urs Sigg - Sponsor Kolpa et Syba
Résultats :
Sella Nevea (ITA). Championnat du monde en Para Ski Alpin. Descente. Hommes. Debout : 1. Théo Gmür (Haute-Nendaz) 58,62. 2. Markus Salcher (AUT) 0,6 de retard. 3. Arthur Pauched (FRA) 0,81 de retard. Plus loin : 9. Robin Cuche (Saules) 2,97 de retard. 11. Thomas Pfyl (Schwyz) 3,13 de retard. - Assis : 1. Jeroen Kampschreur (NED) 58,81. 2. Kurt Oatway (CAN) 0,63 de retard. 3. Takeshi Suzuki (JPN) 2,06 de retard. Plus loin : Murat Pelit (Stabio) DNS.
Programme du concours :      
Sella Nevea (ITA)
Super-combiné - 31 janvier 2019 - 10h15 SG D+H / 14h15 SL D+H
Super G - 1er février 2019 - 11h00 SG D+H
Cérémonie de clôture - 1er février 2019 - à définir
 
https://www.youtube.com/watch?v=o06Py5OWTB4
 

05.12.2022

Les courses de para ski alpin ouvrent la saison à St-Moritz

Chaque année, l’élite mondiale du ski paralympique se retrouve à Saint-Moritz. Du 8 au 11 décembre 2022, PluSport Handicap Suisse et l’office du tourisme de Saint-Moritz organisent la FIS Para World Cup sur la piste de la Coupe du monde cette année. Une centaine d’athlètes de 20 nationalités ouvriront officiellement la saison sur le domaine de Corviglia.
Lire plus
30.11.2022

Début de saison pour l'équipe de para ski alpin

C'est avec beaucoup d'élan, des objectifs ambitieux et un nouvel entraîneur que l'équipe de ski alpin entamera dans quelques semaines la nouvelle saison. Avec les courses de Coupe du monde à St-Moritz (8-11 décembre) et Veysonnaz (10-14 janvier) ainsi que les Championnats du monde en Espagne (18-29 janvier), le nouvel entraîneur national Mauritz Trautner ainsi que le quatuor d'athlètes composé de Pascal Christen (29 ans), Robin Cuche (24 ans), Théo Gmür (26 ans) et Thomas Pfyl (35 ans) attendent trois moments forts dans les prochains mois.
Lire plus
25.11.2022

Dans l’élite mondiale en tant qu'athlète professionnelle

Dans la nouvelle édition de la newsletter merci, Swiss Paralympic revient sur la saison d'été réussie des para athlètes. Dans l'interview, la handbikeuse Sandra Stöckli raconte comment et quand elle a pris la décision de tout miser sur la carte du sport.
Lire plus