13. mai 2021

Enfin la reprise des épreuves internationales de natation : Les athlètes paralympiques suisses participeront aux Championnats d’Europe au Portugal

Les athlètes de l’équipe paralympique de natation sont les premiers à pouvoir disputer une compétition internationale de grande envergure depuis le début de l’épidémie de coronavirus.
« Cette manifestation est bien plus qu’un simple état des lieux », déclare l’entraîneur de natation Martin Salmingkeit. « Je suis impatient de renouer avec la fièvre de la compétition et j’espère que mes athlètes sauront donner le meilleur d’eux-mêmes dans ces circonstances particulières. » L’événement sera en effet soumis à un plan de protection strict.

Les conditions de préparation des nageurs et nageuses étaient très variées : Avant de se retrouver ensemble au camp d’entraînement à Macolin pour procéder aux derniers ajustements, ils se sont acquittés du gros du travail à des endroits différents et, compte tenu de la pandémie, dans des conditions diverses.

Sans piscine mais avec beaucoup d'idées

Leo McCrea, qui vit en Angleterre, n’a pas pu s’entraîner à la piscine de manière continue en raison de la sévérité des mesures anti-coronavirus dans ce pays. Le jeune homme de 17 ans s’est donc rabattu sur un programme hors de l’eau axé sur la musculation. Mais en avril 2021, il a enfin pu accumuler de l’expérience en compétition : A Sheffield, il a participé aux World Para Swimming World Series et a atteint quatre finales. Pour le coach Salmingkeit, cela ne fait aucun doute : « S’il réalise de bons temps à Madère, Leo est en bonne position pour se qualifier aux Jeux Paralympiques. Il s’agira aussi pour lui de prendre le départ dans autant de disciplines que possible. » Ce jeune homme, suisse par sa mère, se réjouit particulièrement à la perspective du 100 mètres brasse.

La situation se présente sous un jour un peu meilleur pour Nora Meister qui n’a eu à pallier qu’une brève période hors de la piscine pendant le premier confinement. Pour compenser ce manque, elle a opté pour la musculation et le handbike et a également installé un chariot de natation chez elle. La jeune athlète de 17 ans a toutefois pu rapidement retourner dans l’eau : Dans son club de natation Aarefisch, elle a travaillé sa forme et s’est préparée pour Tokyo. Pour elle, c’est un avantage d’avoir eu une année de plus que prévu pour s’entraîner.

Nora Meister dans le groupe des favorits

Aux CE, elle prendra le départ du 100 mètres et du 400 mètres nage libre ainsi que du 100 mètres dos. De plus, elle veut obtenir sa classification pour le 100 mètres brasse. Son entraîneur pense que si sa classification reste identique, il faudra compter avec elle.

A Madère, Stephan Fuhrer aura peut-être la chance de recevoir une nouvelle classification et il entend réaliser de bons résultats en vue de la sélection pour les Jeux Paralympiques. De son côté, Nadine Lüthi (26 ans) participe pour la première fois à des Championnats d’Europe. « Au cours de ses années d’entraînement, Nadine s’est démarquée par sa persévérance. Grâce à ses bonnes performances, elle a maintenant intégré la sélection », affirme le coach Salmingkeit. Elle prendra le départ du le 100 mètres brasse, sa meilleure discipline.
Les CE de natation qui devaient avoir lieu en 2020 à Madère ont été reportés d’un an en raison de la pandémie de coronavirus. Le programme de la compétition sera identique à celui des Championnats du monde de Londres en 2019. Ainsi, les nageurs et nageuses pourront disputer les mêmes épreuves qu’aux Jeux Paralympiques de Tokyo.

Updates réguliers sur notre site
Lors des derniers Championnats d’Europe, à Dublin en 2018, 500 athlètes paralympiques venus de 40 pays différents étaient de la partie.
La Suisse avait alors décroché huit médailles. L’Ukraine avait surclassé les autres équipes en remportant 106 médailles.
Vous trouvez plus d'informations lors de la compétition sur: www.swissparalympic.ch et sur nos réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Pour avoir plus d'informations sur la compétition, cliquez ici.
05.12.2022

Les courses de para ski alpin ouvrent la saison à St-Moritz

Chaque année, l’élite mondiale du ski paralympique se retrouve à Saint-Moritz. Du 8 au 11 décembre 2022, PluSport Handicap Suisse et l’office du tourisme de Saint-Moritz organisent la FIS Para World Cup sur la piste de la Coupe du monde cette année. Une centaine d’athlètes de 20 nationalités ouvriront officiellement la saison sur le domaine de Corviglia.
Lire plus
30.11.2022

Début de saison pour l'équipe de para ski alpin

C'est avec beaucoup d'élan, des objectifs ambitieux et un nouvel entraîneur que l'équipe de ski alpin entamera dans quelques semaines la nouvelle saison. Avec les courses de Coupe du monde à St-Moritz (8-11 décembre) et Veysonnaz (10-14 janvier) ainsi que les Championnats du monde en Espagne (18-29 janvier), le nouvel entraîneur national Mauritz Trautner ainsi que le quatuor d'athlètes composé de Pascal Christen (29 ans), Robin Cuche (24 ans), Théo Gmür (26 ans) et Thomas Pfyl (35 ans) attendent trois moments forts dans les prochains mois.
Lire plus
25.11.2022

Dans l’élite mondiale en tant qu'athlète professionnelle

Dans la nouvelle édition de la newsletter merci, Swiss Paralympic revient sur la saison d'été réussie des para athlètes. Dans l'interview, la handbikeuse Sandra Stöckli raconte comment et quand elle a pris la décision de tout miser sur la carte du sport.
Lire plus