14. mars 2018

L’athlète polyvalent Luca Tavasci s’est classé 11e du sprint classique et s’est énervé pour un centième de seconde.

Le camp suisse a laissé éclater sa joie et sa satisfaction lorsque Luca Tavasci a terminé 6e de sa demi-finale. Le novice des Jeux Paralympiques ne pouvait pas s’attendre à plus après s’être qualifié grâce à sa 11e place et avoir résisté face aux meilleurs du monde. Il n’y a qu’une seule personne qui n’était pas satisfaite de sa performance, le coureur lui-même.
« Je ne suis pas content », a-t-il déclaré en dialecte de l’Engadine à propos de sa course. Il a perdu d’une part le sprint pour le 9e rang pour un centième de seconde face à un Argentin en chutant et d’autre part, le départ lui a donné à réfléchir. « Je n’étais pas assez échauffé et trop lent dans les premiers mètres », a pesté Luca Tavasci. Son entraîneuse Rilna Perl ne partage pas son avis. « C’était une bonne prestation. Luca a rempli les objectifs », a-t-elle ajouté et déclaré à propos de l’athlète ambitieux (à juste titre) que ses concurrents étaient en lice pour les médailles.
Contrairement aux compétitions pour les coureurs sans handicap, il n’y a pas de départ à six dans les manches à élimination directe mais une poursuite par handicap. Luca Tavasci a dû prendre le départ avec 33 secondes de retard et se battre pour rattraper les autres. S’il avait pu tenir le coup dès le début, il se serait qualifié pour la finale. Mais l’amateur ne fait pas encore partie des professionnels pour l’instant. Il a réalisé son meilleur sprint jusqu’à présent mais il ne semblait pas tout à fait mécontent en fin de compte. « Est-ce que j’ai gardé ma 11e place au moins ? », nous a-t-il encore demandé. Oui.

17.05.2022

Athletes Network soutient les athlètes dans leur carrière après le sport

Swiss Paralympic conclut un partenariat de coopération avec Athletes Network. La plateforme d’Athletes Network soutient les athlètes dans leur transition vers une carrière après le sport et leur offre des contacts avec diverses entreprises.
Lire plus
10.05.2022

Des partenaires fidèles en vue de Paris 2024

Après les Jeux d’hiver de Pékin, le para-sport d’élite peut continuer à compter sur ses fidèles sponsors. Allianz Suisse et la fondation Joseph Voegeli resteront partenaires de Swiss Paralympic jusqu’en 2024. Pour l’année à venir, Rickli+Wyss et Schindler demeureront respectivement fournisseur et équipementier de l’équipe suisse de paracyclisme.
Lire plus
03.05.2022

L'agenda du sport en 2022

Les athlètes d'été ont commencé la saison avec succès. Après les Jeux d’hiver de Pékin, d’autres temps forts figurent à l’agenda de Swiss Paralympic en 2022. Les championnats du monde et d’Europe témoignent également de la diversité du para-sport.
Lire plus