14. mars 2018

L’athlète polyvalent Luca Tavasci s’est classé 11e du sprint classique et s’est énervé pour un centième de seconde.

Le camp suisse a laissé éclater sa joie et sa satisfaction lorsque Luca Tavasci a terminé 6e de sa demi-finale. Le novice des Jeux Paralympiques ne pouvait pas s’attendre à plus après s’être qualifié grâce à sa 11e place et avoir résisté face aux meilleurs du monde. Il n’y a qu’une seule personne qui n’était pas satisfaite de sa performance, le coureur lui-même.
« Je ne suis pas content », a-t-il déclaré en dialecte de l’Engadine à propos de sa course. Il a perdu d’une part le sprint pour le 9e rang pour un centième de seconde face à un Argentin en chutant et d’autre part, le départ lui a donné à réfléchir. « Je n’étais pas assez échauffé et trop lent dans les premiers mètres », a pesté Luca Tavasci. Son entraîneuse Rilna Perl ne partage pas son avis. « C’était une bonne prestation. Luca a rempli les objectifs », a-t-elle ajouté et déclaré à propos de l’athlète ambitieux (à juste titre) que ses concurrents étaient en lice pour les médailles.
Contrairement aux compétitions pour les coureurs sans handicap, il n’y a pas de départ à six dans les manches à élimination directe mais une poursuite par handicap. Luca Tavasci a dû prendre le départ avec 33 secondes de retard et se battre pour rattraper les autres. S’il avait pu tenir le coup dès le début, il se serait qualifié pour la finale. Mais l’amateur ne fait pas encore partie des professionnels pour l’instant. Il a réalisé son meilleur sprint jusqu’à présent mais il ne semblait pas tout à fait mécontent en fin de compte. « Est-ce que j’ai gardé ma 11e place au moins ? », nous a-t-il encore demandé. Oui.

15.07.2021

Fort comme un ours pour les athlètes

Depuis juillet 2021, Para-Bear accompagne les athlètes d’élite handicapés sur leur chemin vers les Jeux Paralympiques, les Championnats d’Europe et les Championnats du monde. Son objectif est ambitieux : Il recherche des supporters prêts à soutenir financièrement le sport handicap d’élite en Suisse. Peu importe le montant, chaque centime compte.
Lire plus
12.07.2021

La composition de l’équipe est connue, maintenant place à l’euphorie

Le coup d’envoi des Jeux Paralympiques sera donné dans 42 jours, le 24 août 2021, avec un an de retard, la pandémie ayant sérieusement bouleversé la planification. Néanmoins, l’équipe suisse sera bel et bien de la partie. Au total, une vingtaine d’athlètes, dont 13 femmes et 7 hommes, tenteront de décrocher une médaille dans la capitale nipponne. Lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui (12 juillet) au clinique de réadaptation de Bellikon, le signal de départ définitif a été donné.
Lire plus
09.07.2021

La routine en cyclisme, une première en badminton - la délégation suisse pour les Jeux Paralympiques est pratiquement au complet

Les Jeux Paralympiques commenceront le 24 août à Tokyo. L’équipe suisse est maintenant pratiquement au complet et la décision sera annoncée lundi prochain en ce qui concerne l’athlétisme. La deuxième partie des sélections a eu lieu hier et l’on sait maintenant que Sandra Graf, Sandra Stöckli, Tobias Fankhauser, Heinz Frei et Fabian Recher (cyclisme) ainsi que Cynthia Mathez et Karin Suter (badminton) feront partie du voyage.
Lire plus