12. avril 2018

Les athlètes ayant remporté un diplôme ou une médaille olympique et paralympique lors des derniers JO et Jeux paralympiques d’hiver ont été reçus le 11 avril 2018 au Palais fédéral par Ueli Maurer, vice-président du Conseil fédéral et ministre des finances, Guy Parmelin, conseiller fédéral en charge des sports, Karin Keller-Sutter, présidente du Conseil des États et Dominique de Buman, président du Conseil national. Parlant au nom du gouvernement, le conseiller fédéral Ueli Maurer a félicité les athlètes pour leurs résultats exceptionnels à Pyeongchang.

Lors d’une courte allocution, le vice-président du Conseil fédéral, le conseiller fédéral Maurer, a exprimé son admiration pour le bilan exceptionnel de l’équipe suisse : les 18 médailles et les performances impressionnantes réalisées dans les différentes disciplines ont réjoui les membres du gouvernement et resteront dans les annales. Vous pouvez être fiers de vous, a-t-il souligné, car vous avez su donner le meilleur de vous-même au moment crucial.
Les athlètes médaillés et diplômés ont aussi reçu les félicitations de la présidente du Conseil des États, Karin Keller-Sutter, et du président du Conseil national, Dominique de Buman, qui les ont accueillis dans leurs salles respectives. La Suisse entière a tremblé pour vous pendant vos exploits. J’ai une très grande estime non seulement pour vos performances sportives mais aussi pour votre contribution à la cohésion nationale, a déclaré Dominique de Buman. Karin Keller-Sutter a, pour sa part, rappelé l’importance du rôle d’exemple joué par les sportifs pour la jeunesse en Suisse ainsi qu’à l’étranger, où ils sont parmi nos plus importants ambassadeurs.
Pour conclure, le ministre des sports Guy Parmelin a pris la parole et félicité les athlètes pour leur engagement, leur zèle et leur volonté : vous avez représenté la Suisse et ses valeurs, et vous avez porté haut l’esprit sportif dans le monde. Votre exemple motive tout un chacun à vous imiter en faisant preuve du même enthousiasme dans la vie quotidienne. La Suisse est fière de vous, leur a-t-il dit.
Une centaine d’athlètes et personnes accompagnantes ont répondu à l’invitation du Conseil fédéral, de la présidente du Conseil des États et du président du Conseil national.
Le président de la Confédération Alain Berset et le conseiller fédéral Guy Parmelin s’étaient rendus en Corée du Sud pendant les Jeux olympiques. La secrétaire d’État Pascale Baeriswyl et l’ancien conseiller fédéral Samuel Schmid avaient, quant à eux, rendu visite aux athlètes des Jeux paralympiques.
Les sportifs et les sportives suisses ont ramenés 15 médailles et 28 diplômes des JO, ainsi que trois médailles d’or et six diplômes des Jeux paralympiques. Ils ont ainsi renouvelé les performances exceptionnelles de l’équipe olympique de 1988 à Calgary.

05.12.2022

Les courses de para ski alpin ouvrent la saison à St-Moritz

Chaque année, l’élite mondiale du ski paralympique se retrouve à Saint-Moritz. Du 8 au 11 décembre 2022, PluSport Handicap Suisse et l’office du tourisme de Saint-Moritz organisent la FIS Para World Cup sur la piste de la Coupe du monde cette année. Une centaine d’athlètes de 20 nationalités ouvriront officiellement la saison sur le domaine de Corviglia.
Lire plus
30.11.2022

Début de saison pour l'équipe de para ski alpin

C'est avec beaucoup d'élan, des objectifs ambitieux et un nouvel entraîneur que l'équipe de ski alpin entamera dans quelques semaines la nouvelle saison. Avec les courses de Coupe du monde à St-Moritz (8-11 décembre) et Veysonnaz (10-14 janvier) ainsi que les Championnats du monde en Espagne (18-29 janvier), le nouvel entraîneur national Mauritz Trautner ainsi que le quatuor d'athlètes composé de Pascal Christen (29 ans), Robin Cuche (24 ans), Théo Gmür (26 ans) et Thomas Pfyl (35 ans) attendent trois moments forts dans les prochains mois.
Lire plus
25.11.2022

Dans l’élite mondiale en tant qu'athlète professionnelle

Dans la nouvelle édition de la newsletter merci, Swiss Paralympic revient sur la saison d'été réussie des para athlètes. Dans l'interview, la handbikeuse Sandra Stöckli raconte comment et quand elle a pris la décision de tout miser sur la carte du sport.
Lire plus