23. mai 2022

Quelque 300 para-athlètes se rencontreront lors des ParAthletics 2022, du 26 au 29 mai à Nottwil. Pour Marcel Hug et Catherine Debrunner, cette compétition à domicile est une bonne occasion de se mesurer à nouveau à l'élite internationale après les Jeux Paralympiques (JP).

Un an après les JP de Tokyo, la rencontre internationale d'athlétisme permettra d'évaluer l'élite mondiale au sein de laquelle le cadre national suisse compte quelques candidat·e·s à une médaille. Au Japon, l'équipe d'athlétisme a remporté 12 médailles au total. Marcel Hug a raflé à lui seul quatre médailles d'or, Manuela Schär deux médailles d'or et trois médailles d'argent et Catherine Debrunner a aussi brillé avec une médaille d'or et une médaille de bronze. La chasse aux recordsPour Marcel Hug, la saison 2022 a bien commencé. Il a en effet battu le record du monde du 5000 mètres à deux reprises. À Nottwil, ses principaux adversaires seront les Britanniques David Weir et Richard Chiassaro. Ils ont, à n'en pas douter, la ferme intention de faire encore mieux que Marcel Hug. Nous verrons bien si la piste rapide de Nottwil permettra d'établir un nouveau record. Des Suissesses combatives2021 a été une année de rêve pour Manuela Schär. Outre sa moisson de médailles paralympiques, elle a terminé première au classement général des grands marathons urbains. Pour elle aussi, 2022 a bien commencé avec une victoire éclatante au marathon de Boston. Malheureusement, elle ne pourra pas être au départ à Nottwil car elle s'est récemment cassé la jambe. La Suisse compte toutefois d'autres prétendant·e·s aux podiums. Chez les dames, il faudra aussi garder un œil sur Catherine Debrunner et Elena Kratter, qui ont toutes deux gagné leurs premières médailles paralympiques à Tokyo. Du côté des athlètes tétraplégiques, Beat Bösch et Fabian Blum pourraient obtenir des résultats intéressants. Andreas Heiniger, chef du sport de compétition à Sport suisse en fauteuil roulant, est impatient de voir les performances de l'ensemble du cadre national: «En athlétisme, nous disposons d'un cadre doté d'un fort potentiel. En plus des favori·e·s dont les noms sont connus, nous avons également quelques jeunes talents qui participeront aux championnats de Suisse intégré au Grand Prix. Ces sportifs et sportives de la relève pourront non seulement y acquérir une expérience importante de la compétition internationale, mais aussi s'y positionner au niveau national. Dans leur cas, ce sont leurs performances personnelles qu'il conviendra d'observer.» Accueillis pour la huitième fois à la Sportarena Nottwil, les championnats du monde de para-athlétisme font partie du World Para Athletics Grand Prix, une série de sept compétitions disputées dans le monde entier. On peut y admirer les talents des athlètes de haut niveau atteint·e·s d'une paralysie médullaire, d'une paralysie cérébrale, d'un handicap visuel ou d'un trouble de l'apprentissage, mais aussi des sportifs et sportives de petite taille ou ayant subi une amputation. Deux fédérationsDerrière les 20 athlètes en fauteuil roulant inscrit·e·s, la fédération Sport suisse en fauteuil roulant, qui fait partie de l'Association suisse des paraplégiques, est à l'œuvre. Beaucoup de ces athlètes s'entraînent régulièrement à Nottwil et profitent ainsi d'une infrastructure exceptionnelle. PluSport, l'organisation faîtière des athlètes debout, envoie neuf jeunes espoirs suisses à Nottwil. Même si les participant·e·s se comptent parfois sur les doigts de la main, cette compétition représente une occasion majeure de se comparer à la concurrence internationale sur la piste, mais aussi dans les épreuves de saut et de lancer. Applaudir les meilleur·e·s du mondeL'Association suisse des paraplégiques est fière d'avoir été mandatée par la fédération internationale «World Para Athletics» pour organiser un évènement de cette envergure. La piste de Nottwil est considérée comme l'une des plus rapides au monde. Des records y sont régulièrement battus et les athlètes y réalisent souvent leurs meilleurs chronos personnels. Cette année, le public sera à nouveau admis à la manifestation.

30.11.2022

Début de saison pour l'équipe de para ski alpin

C'est avec beaucoup d'élan, des objectifs ambitieux et un nouvel entraîneur que l'équipe de ski alpin entamera dans quelques semaines la nouvelle saison. Avec les courses de Coupe du monde à St-Moritz (8-11 décembre) et Veysonnaz (10-14 janvier) ainsi que les Championnats du monde en Espagne (18-29 janvier), le nouvel entraîneur national Mauritz Trautner ainsi que le quatuor d'athlètes composé de Pascal Christen (29 ans), Robin Cuche (24 ans), Théo Gmür (26 ans) et Thomas Pfyl (35 ans) attendent trois moments forts dans les prochains mois.
Lire plus
25.11.2022

Dans l’élite mondiale en tant qu'athlète professionnelle

Dans la nouvelle édition de la newsletter merci, Swiss Paralympic revient sur la saison d'été réussie des para athlètes. Dans l'interview, la handbikeuse Sandra Stöckli raconte comment et quand elle a pris la décision de tout miser sur la carte du sport.
Lire plus
24.11.2022

Catherine Debrunner, Marcel Hug et Manuela Schär nominés pour les Sports Awards

Trois athlètes en fauteuil roulant sont nominés pour les SRF Sports Awards de cette année. Le ou la para-sportif/ve de l'année sera annoncé/e le 11 décembre dans le cadre de l'émission Sports Awards sur SRF.
Lire plus