17. mars 2022

Nicole Häusler atteint l’objectif qu’elle s’était fixé lors des championnats d’Europe à Hamar, en Norvège, en carabine à air comprimé : la participation à la finale. Lors des qualifications dans la discipline R4 10 m tir debout, l’athlète de Pfaffnau fait partie du top 5 et se classe 7e en finale. Un résultat qu’elle n’avait encore jamais atteint

Pour Nicole Häusler, les championnats d’Europe de tir sportif à Hamar commencent très bien. « Pour moi, c’est vrai, je suis totalement heureuse de ma 7e place en finale. Bien sûr, une médaille aurait toujours été la bienvenue, mais mon objectif était la finale », explique Nicole Häusler. En finale, la Lucernoise a affronté sept hommes, les épreuves étant mixtes. Elle est donc la meilleure femme de sa catégorie au niveau européen.

Lorsqu’on demande à Nicole Häusler, rayonnante après la compétition, ce qui a été déterminant pour ce succès, elle rit et déclare : « Une carabine qui fonctionne » en ajoutant : « Et beaucoup d’entraînements ». Aux championnats d’Europe de Belgrade en 2018, Nicole Häusler s’était présentée avec une carabine à air comprimé défectueuse, ce qu’elle n’avait découvert que plus tard. La tireuse veut donc montrer de quoi elle est capable à Hamar, même si le niveau augmente d’année en année. « Je n’aurais jamais pensé pouvoir tirer de manière constante autour de 630 points. Le niveau monte définitivement et les places au sommet sont chères, il devient de plus en plus difficile d’améliorer son classement », explique Nicole Häusler. Une raison de plus d’être fière de ce résultat.

Pour Nicole Häusler et son entraîneur Walter Berger, il s’agit maintenant d’adapter l’entraînement. Contrairement aux qualifications, la pression du temps est plus forte en finale, où l’on dispose de 250 secondes pour deux séries de cinq tirs et ensuite de 50 secondes pour deux tirs. Comme il n'était pas clair quelle finale serait tirée, l'ancienne ou la nouvelle finale ISSF, ils se sont  concentrés sur l'entrainement pour la qualification. A l'avenir, il serait souhaitable de pouvoir s'entraîner avec les tireurs de cadre de la FST pour les compétitions de finale.

L’athlète de Pfaffnau, seule tireuse helvétique à Tokyo en 2020, est également l’unique Suissesse à participer aux championnats d’Europe de para-tir à Hamar en 2022.

 

05.12.2022

Les courses de para ski alpin ouvrent la saison à St-Moritz

Chaque année, l’élite mondiale du ski paralympique se retrouve à Saint-Moritz. Du 8 au 11 décembre 2022, PluSport Handicap Suisse et l’office du tourisme de Saint-Moritz organisent la FIS Para World Cup sur la piste de la Coupe du monde cette année. Une centaine d’athlètes de 20 nationalités ouvriront officiellement la saison sur le domaine de Corviglia.
Lire plus
30.11.2022

Début de saison pour l'équipe de para ski alpin

C'est avec beaucoup d'élan, des objectifs ambitieux et un nouvel entraîneur que l'équipe de ski alpin entamera dans quelques semaines la nouvelle saison. Avec les courses de Coupe du monde à St-Moritz (8-11 décembre) et Veysonnaz (10-14 janvier) ainsi que les Championnats du monde en Espagne (18-29 janvier), le nouvel entraîneur national Mauritz Trautner ainsi que le quatuor d'athlètes composé de Pascal Christen (29 ans), Robin Cuche (24 ans), Théo Gmür (26 ans) et Thomas Pfyl (35 ans) attendent trois moments forts dans les prochains mois.
Lire plus
25.11.2022

Dans l’élite mondiale en tant qu'athlète professionnelle

Dans la nouvelle édition de la newsletter merci, Swiss Paralympic revient sur la saison d'été réussie des para athlètes. Dans l'interview, la handbikeuse Sandra Stöckli raconte comment et quand elle a pris la décision de tout miser sur la carte du sport.
Lire plus