Beijing 2022 FR 12. mars 2022

Pour clore ses Jeux Paralympiques, le fondeur engadinois se classe 13e en 12,5 km libre. Robin Cuche portera le drapeau de la délégation suisse dans le stade olympique lors de la cérémonie de clôture.

Luca Tavasci réalise à nouveau une belle performance au terme des Jeux Paralympiques. Le fondeur engadinois décroche le 13e rang aux 12,5 km alors qu’il n’est pas particulièrement à l’aise avec la technique libre ni la distance. Il est à nouveau devancé uniquement par des athlètes semi-professionnels au moins. Il estime que la répartition de ses forces au long de la course a bien fonctionné, sa technique a été propre et le matériel était de nouveau excellent. « Sa belle entrée en lice aux 20 km classique a été importante, ça lui a donné le calme et la confiance nécessaires », explique son entraîneuse Sandra Gredig. Luca Tavasci se réjouit d’avoir pratiquement reproduit son classement de Pyeongchang 2018, bien que l’élite se soit nettement renforcée. L’équipe chinoise à elle seule, grâce à un travail de développement conséquent, a remporté jusqu’ici 13 médailles en ski de fond, dont l’or et le bronze aux 12,5 km ‒ il y a quatre ans, elle n’en avait décroché aucune. « Pour moi, il est important que l’écart de temps au sommet a nettement diminué », déclare Luca Tavasci.

Lundi, Luca Tavasci et Sandra Gredig rentreront en Suisse avec la délégation. Il s’agira ensuite de se reposer dans un premier temps, puis ils réfléchiront à la suite. « Cortina 2026 est un objectif important, mais il faudra que les choses changent », dit Luca Tavasci qui a pris un congé non payé pour se préparer aux Paralympiques de Pékin. « Financièrement, ce n’est plus possible », confie l’ingénieur civil. Il se lancerait bien lui-même à la recherche de sponsors, mais « C'est l'associatoin qui doit faire la plus grande partie du chemin vers le semi-professionnalisme. » Et Sandra Gredig espère que son protégé aura davantage de concurrence sur le plan national.

Photo: Goran Basic

26.02.2024

Cynthia Mathez et Ilaria Renggli se qualifient pour Paris 2024

Les deux joueuses de badminton en fauteuil roulant Cynthia Mathez (Boningen SO) et Ilaria Renggli (Hottwil AG) décrochent chacune, en double dames, un ticket de participation aux Jeux Paralympiques de Paris. C’est confirmé après avoir atteint des quarts de finale aux Mondiaux en Thaïlande.
Lire plus
14.02.2024

Badminton: les Jeux Paralympiques à portée de main

Cynthia Mathez, Ilaria Renggli, Luca Olgiati et Marc Elmer participeront aux Mondiaux de para badminton du 20 au 25 février en Thaïlande. Pour les athlètes, il ne s’agira pas seulement de remporter des titres et des médailles, mais aussi de précieux points pour la qualification aux Jeux Paralympiques.
Lire plus
09.02.2024

Vidéo: Catherine Debrunner on the road to Paris 2024

Dans la série vidéo «Get ready for the best» Swiss Paralympic, soutenu par Allianz Suisse, dresse le portrait de cinq para athlètes dans leurs préparation aux Jeux Paralympiques de Paris 2024.
Lire plus