5. novembre 2018

Les cinq membres de la délégation suisse ont brigué des médailles aux Championnats d’Europe de parabadminton à Rodez (FR) du 30 octobre au 4 novembre. Ka-rin Suter-Erath et Cynthia Mathez ont mené cette mission à bien. Christian Hamböck, Cyn-thia Mathez et Luca Olgiati se sont seulement inclinés en quarts de finale du simple. Quant à Sonja Häsler, alitée la veille pour cause de maladie, elle a été éliminée dès la phase de groupe.

Karin Suter-Erath se pare d’argent en simple 
En simple, Karin a démarré le tournoi sur les chapeaux de roue. Elle n’a pas eu beaucoup de fil à retordre dans son premier match contre la Finlandaise Mirka Seuina Rautakoski et s’est imposée haut la main en 17 minutes. Même l’Allemande Elke Rongen n’a pas réussi à défier Karin qui n’en a fait qu’une bouchée en la battant 21:6 et 21:9. En quarts de finale, elle avait pour adversaire la Finlandaise Heidi Manninen. Au cours de ce match, Karin a également fait montre de sa grande forme. Il ne lui a fallu que 20 minutes pour empocher son billet pour la demi-finale face à la Belge Man-Kei To. En finale, elle a affronté l’Allemande Valeska Knoblauch. Le match de finale a été riche en suspense, du début à la fin. Karin a bien commencé et s’est adjugé le premier set. Au fur et à mesure du match toutefois, Valeska n’a cessé de s’améliorer, obligeant Karin à lui concéder le deuxième set. Au terme du troisième set, la nette victoire de Valeska semblait acquise. Karin n’a toutefois plus commis de faute et a réussi à remonter au score 20:20 grâce à des frappes précises. Le match était serré, avec de nombreuses frappes sur la ligne. Finalement, Karin a malheureusement été battue de justesse 28:26.
Cynthia Mathez convaincante en simple 
A Rodez, Cynthia a elle aussi prouvé qu’elle était capable de se dépasser. En simple, elle a gagné son premier match contre la Française Audrey Bellia-Sauvage 21:11 et 21:15. Son deuxième match contre Nina Gorodetzky (Israël), classé 3e/4e, a été son « match d’anthologie », dixit l’entraîneur de l’équipe nationale Michael Adamer. Cynthia a réalisé une excellente performance en s’imposant 21:12 et 21:18 et a poursuivi son ascension en tant que première de son groupe. En quarts de finale, le rêve de médaille aux CE a toutefois pris fin. La Suissesse s’est inclinée sur le fil en deux sets 18:21 et 19:21 face à la Danoise Henriett Koosz. Cynthia a néanmoins dominé le plus souvent l’échange et s’est battue jusqu’à la fin pour chaque point, sans réussir à conclure. Pour la joueuse d’Olten, le tournoi français ne s’arrêtait toutefois pas là, puisqu’elle devait encore disputer le double avec Karin Suter-Erath.
L’or pour la paire féminine Karin Suter-Erath et Cynthia Mathez 
En double, les deux Suissesses ont terminé deuxièmes de la phase de groupe et le samedi en demi-finale, elles ont directement rencontré les Allemandes Valeska Knoblauch et Elke Rongen qu’elles ont réussi à dominer à deux reprises 21:16. En finale, elles étaient opposées à la Turque Emine Seckin et à la Belge Man-Kei To, contre qui elles avaient perdu en deux sets dans la phase de groupe. Grâce à un jeu sophistiqué et à une volonté de fer, les deux Suissesses ont remporté ce match décisif en deux sets et décroché l’or en double dames sur un score de 21:16 et 21:14.
Objectif personnel atteint pour Christian Hamböck 
Au départ, Christian voulait participer au tournoi dans les trois disciplines, simple, double et double mixte. Pour le double, il n’a malheureusement pas trouvé de joueur international pour former une paire. En double mixte, il devait disputer un match avec Sonja Häsler, mais cette dernière, affaiblie par la maladie, a uniquement pu se présenter en simple. Christian Hamböck ne s’est toutefois pas laissé déconcerter et se réjouissait de participer au tournoi. Il a disputé un match riche en suspense face à son premier adversaire, le Français Bruno Cat. Ils ne se sont pas laissé de répit, Christian a pris l’ascendant et l’a finalement emporté en trois sets (15:21, 21:16, 21:13). Christian a ensuite rencontré le numéro deux, le Danois Martin Rooke, qui lui a tenu la dragée haute. Le Bâlois a eu voix au chapitre pendant quelques échanges, mais a finalement dû s’avouer vaincu sur un score impitoyable de 7:21 et 3:21. En huitièmes de finale, Christian a battu l’Italien Piero Rosario Suma en trois sets et a empoché un billet bien mérité pour les quarts de finale. Il a ainsi atteint son objectif qui était de figurer dans la première moitié du classement. L’heure n’était toutefois pas encore au repos car il lui fallait encore affronter le numéro un, Amir Levi (Israël). Ce match a été le dernier grand défi de Christian qui s’est incliné 7:21 et 6:21.
Luca Olgiati deux fois en quarts de finale 
Luca a participé aux CE à Rodez en simple et en double mixte avec Karin Suter-Erath. Le double mixte avec Karin a connu un début prometteur. En effet, ils ont gagné les deux matches de groupes et ont atteint les huitièmes de finale en étant premier de leur groupe, ce qui les a directement propulsés en quarts de finale. Les deux Suisses ont ensuite affronté le Russe Konstantin Afinogenov et la Turque Emine Seckin qui leur ont mené la vie dure. Après des échanges serrés et quelques frappes engageantes, Luca et Karin n’ont pas réussi à tenir leurs adversaires en échec. Ils ont perdu en deux sets 15:21 et 18:21, mais étaient satisfaits de leur match. En phase de groupe du simple, Luca a rencontré l’Allemand Rick Cornel Hellmann et le Russe Ilya Pargeev. Luca a effectué un match très disputé contre l’Allemand Hellman qu’il a perdu 22:20 et 21:18 après 33 minutes. La première déception surmontée, l’Argovien ne s’est pas départi de son calme. Il a fait une entrée en force dans le match et s’est clairement imposé face au Polonais en deux sets. Luca s’est donc également retrouvé en quarts de finale en simple et a disputé un nouveau match contre l’Allemand Rick Cornel Hellmann, premier de la phase de groupe. Dans ce match toutefois, Luca n’a plus réussi à dominer l’Allemand et s’est incliné sur un score sans appel de 6:21 et 9:21.
Sonja Häsler, de retour de blessure, tombe malade 
La Bâloise est tombée malade peu après son arrivée dans la ville enneigée de Rodez. Elle a passé les premiers jours au lit, mais a tout de même décider de se présenter en simple. Elle n’a malheureusement pas pu dépasser la phase de groupe. Il était prévu qu’elle forme une paire mixte avec Christian Hamböck, mais vu son état, cela n’a pas été possible. Elle espérait que Christian puisse trouver une partenaire internationale, mais aucune joueuse n’était disponible pour un match.
Résultats Rodez (FRA). CE de parabadminton (30 octobre – 4 novembre).  
Hommes. Simple. WH2. Quarts de finale : Luca Olgiati (SUI) s. Rick Cornell Hellmann (GER) 6-21, 9-21. Christian Hamböck (SUI) s. Amir Levi (ISR) 7:21, 6:21.
Dames. Simple. WH1. Finale : Karin Suter-Erath (SUI) s. Valeska Knoblauch (GER) 21:12, 19:21, 26:28. Cynthia Mathez éliminée en quarts de finale. Sonja Häsler éliminée en tant que troisième du groupe B.
Double mixte. WH1-2. WH1-2. Quarts de finale : Emine Seckin (TUR)/Konstantin Afinogenov (RUS) s. Karin Suter-Erath/Luca Olgiati 21:15, 21:18 – Défection de Christian Hamböck et de Sonja Häsler.
Double dames. WH1. Finale : Cynthia Mathez/Karin Suter-Erath (SUI) s. Emine Seckin (TUR)/Man-Kei To (BEL) 21:16, 21:14. Demi-finale : Cynthia Mathez/Karin Suter-Erath (SUI) s. Valeska Knoblauch/Elke Rongen (GER) 21:16, 21:16.

30.11.2022

Début de saison pour l'équipe de para ski alpin

C'est avec beaucoup d'élan, des objectifs ambitieux et un nouvel entraîneur que l'équipe de ski alpin entamera dans quelques semaines la nouvelle saison. Avec les courses de Coupe du monde à St-Moritz (8-11 décembre) et Veysonnaz (10-14 janvier) ainsi que les Championnats du monde en Espagne (18-29 janvier), le nouvel entraîneur national Mauritz Trautner ainsi que le quatuor d'athlètes composé de Pascal Christen (29 ans), Robin Cuche (24 ans), Théo Gmür (26 ans) et Thomas Pfyl (35 ans) attendent trois moments forts dans les prochains mois.
Lire plus
25.11.2022

Dans l’élite mondiale en tant qu'athlète professionnelle

Dans la nouvelle édition de la newsletter merci, Swiss Paralympic revient sur la saison d'été réussie des para athlètes. Dans l'interview, la handbikeuse Sandra Stöckli raconte comment et quand elle a pris la décision de tout miser sur la carte du sport.
Lire plus
24.11.2022

Catherine Debrunner, Marcel Hug et Manuela Schär nominés pour les Sports Awards

Trois athlètes en fauteuil roulant sont nominés pour les SRF Sports Awards de cette année. Le ou la para-sportif/ve de l'année sera annoncé/e le 11 décembre dans le cadre de l'émission Sports Awards sur SRF.
Lire plus