Beijing 2022 FR 18. février 2022

L’équipe de Swiss Paralympic se réunit pour la remise officielle des tenues une semaine jour pour jour avant son départ pour Pékin. L’atmosphère particulière qui y règne est tout à fait prometteuse.

Les valises et sacs à dos bien empaquetés étaient aussi lourds qu’à l’accoutumée. Les douze athlètes, trois femmes et neuf hommes, qui représenteront la Suisse aux Jeux Paralympiques de Pékin, se sont retrouvé·e·s à Dietikon chez Ochsner-Dosenbach. La remise des tenues était au programme. La délégation reçoit son équipement officiel ‒ afin que toutes et tous soient paré·e·s, tant sur le plan de l’esthétique que du confort, pour affronter les basses températures éventuelles. Valise après valise, sac à dos après sac à dos, ils ont rejoint leur voiture le sourire aux lèvres avec leur équipement aussi beau que pratique.

Le jour de la remise des tenues est toujours un événement particulier. Ici, les athlètes se rencontrent, toutes disciplines confondues ‒ ski de fond, curling, snowboard et ski alpin ‒ alors qu’avant et pendant les compétitions ils se déplacent souvent seul·e·s. Cela renforce le sentiment qui les anime dans cette joyeuse attente. « C’est toujours une journée particulière », déclare le Schwytzois Thomas Pfyl, skieur alpin. Le Genevois Laurent Kneubühl de l’équipe de curling évoque la difficulté à jouer pour les médailles, « mais nous jouons pierre après pierre », dit-il. Les Jeux Paralympiques approchent à grands pas, ils deviennent plus concrets, il ne reste que quelques jours.

Cette journée est aussi spéciale pour l’équipe responsable. « C’est en fait la seule possibilité pour l’équipe de se rencontrer au complet, ce qui est important pour l’esprit de groupe », constate le chef de mission Roger Getzmann. En effet. La pandémie a aussi un impact là-dessus. Les athlètes sont venus de manière échelonnée, l’un·e après l’autre, le personnel d’encadrement a aussi respecté les directives. Même s’il trouve cela dommage, Roger Getzmann y voit un avantage : « Nous avons la possibilité de parler avec chacun·e en particulier, déclare-t-il, les athlètes peuvent ainsi poser des questions qu’ils n’oseraient peut-être pas poser au sein d’un grand groupe. »

Vendredi prochain, l’avion s’élèvera de Kloten en direction de Pékin. Avec douze athlètes plein·e·s d’attentes et d’espoir, d’ambition et d’enthousiasme, qui garderont à l’esprit la devise que Roger Getzmann leur transmet lors de son évaluation de la journée spéciale de la remise des tenues : même si l’inattendu est au rendez-vous, même si tout ne correspond pas aux attentes et aux espoirs, on peut toujours en tirer quelque chose de bien et de positif.

Texte: Christian Andiel

Traduction: Daisy Maglia

Photo: Ennio Leanza/Keystone-SDA

30.11.2022

Début de saison pour l'équipe de para ski alpin

C'est avec beaucoup d'élan, des objectifs ambitieux et un nouvel entraîneur que l'équipe de ski alpin entamera dans quelques semaines la nouvelle saison. Avec les courses de Coupe du monde à St-Moritz (8-11 décembre) et Veysonnaz (10-14 janvier) ainsi que les Championnats du monde en Espagne (18-29 janvier), le nouvel entraîneur national Mauritz Trautner ainsi que le quatuor d'athlètes composé de Pascal Christen (29 ans), Robin Cuche (24 ans), Théo Gmür (26 ans) et Thomas Pfyl (35 ans) attendent trois moments forts dans les prochains mois.
Lire plus
25.11.2022

Dans l’élite mondiale en tant qu'athlète professionnelle

Dans la nouvelle édition de la newsletter merci, Swiss Paralympic revient sur la saison d'été réussie des para athlètes. Dans l'interview, la handbikeuse Sandra Stöckli raconte comment et quand elle a pris la décision de tout miser sur la carte du sport.
Lire plus
24.11.2022

Catherine Debrunner, Marcel Hug et Manuela Schär nominés pour les Sports Awards

Trois athlètes en fauteuil roulant sont nominés pour les SRF Sports Awards de cette année. Le ou la para-sportif/ve de l'année sera annoncé/e le 11 décembre dans le cadre de l'émission Sports Awards sur SRF.
Lire plus