Quick Facts

  • Status

    Actif
  • Domicile

    1865 Les Diablerets VD

  • Date de naissance

    27.12.1965

  • Handicap

    Paraplégie

  • Origine du handicap

    Accident de voiture

Depuis son accident de voiture en 1985, Eric Décorvet souffre de paralysie médullaire. Ce n’est que par après que ce Vaudois originaire des Diablerets découvre le sport.

Depuis toujours, il a cette passion pour les échecs. Son choix se porte alors sur le curling, ce sport qu’il appelle „les échecs sur glace“. Il le pratique depuis 2006. Par ailleurs, il a également disputé des compétitions internationales de tennis de table. Toutefois, après sa sélection dans l’équipe nationale de curling en fauteuil roulant en 2011, il abandonne le tennis de table et mise tout sur le curling.

En Suisse, Eric Décorvet joue dans le Curling Club Lausanne et, avec Didier Recordon, ils ont réussi à intégrer les curleurs en fauteuil roulant dans le Curling Club des valides. C’est donc ainsi que le premier club de curling en fauteuil roulant de Suisse romande a vu le jour. Grâce à cette intégration dans le sport valide, Eric Décorvet et son équipe profitent de très bonnes conditions d’entraînement. En effet, les curleurs ont la possibilité de disputer des matchs contre des équipes valides. Contrairement à une équipe en fauteuil roulant, les équipes valides recourent au balayage pour influencer la direction et la longueur de la pierre. L’équipe de Lausanne savoure donc encore plus chaque victoire. Outre l’entraînement sur glace, le maintien de la condition physique de chaque curleur constitue un élément indispensable au succès. En été, Eric garde sa forme physique grâce aux entraînements de force et aux sorties avec son handbike. Il s’y ajoute encore plusieurs entraînements sur ou hors glace avec le cadre national, dont fait partie Eric Décorvet. Ces entraînements sont très importants pour l’esprit d’équipe. La communication entre les joueurs suisses alémaniques et les joueurs romands n’est pas toujours évidente, mais cela se passe en général assez bien et s’il y a des problèmes les joueurs bilingues se chargent d’interpréter pour leurs coéquipiers.

Dans les années 2011, 2012 et 2014, Eric a participé avec l’équipe nationale au Championnat du monde B. En 2016, lors du Championnat du monde à Lucerne, l’équipe suisse, jouant à domicile, a pu se joindre au groupe A. Grâce à son 4e rang final, la Suisse a confirmé sa place dans ce groupe. Puis, suite à une opération à l’épaule, Eric a été obligé de faire une pause et n’a plus pu participer à d’autres compétitions internationales. Pourtant, il s’est relevé et a repris l’entraînement de sorte qu’il joue aujourd’hui de nouveau dans l’équipe nationale et a pu défier la concurrence lors du Championnat du monde de cette année. Ce dernier s’est déroulé à Stirling en Écosse. Malgré quelques problèmes de santé, les Suisses ont terminé la compétition avec une très bonne 5e place. La Suisse a donc de grandes chances de se qualifier pour les Jeux paralympiques 2022 à Pékin. Il s’agit du prochain objectif du Vaudois.

Il n’y a aucun résultat pour ce sportif.