Christian Hamböck

Quick Facts

  • Status

    Actif
  • Domicile

    4058 Bâle BS

  • Date de naissance

    29.04.1967

  • Profession

    Responsable du marketing affiliations de la Fondation suisse pour paraplégiques

  • Catégorie de compétition

    WH2

  • Handicap

    Paraplégie

  • Origine du handicap

    Accident de parapente

Avant l’accident de parapente qui l’a laissé paraplégique en 1998, le Bâlois Christian Hamböck aimait déjà beaucoup le sport. Il jouait au handball et retrouvait souvent des amis dans les halles de badminton de sa région.

Pendant sa rééducation au Centre suisse des paraplégiques de Nottwil, il a découvert le basketball en fauteuil roulant et le para-badminton. Durant 15 ans, il a été membre de l’équipe de basketball du club en fauteuil roulant de Bâle. Lorsque l’équipe a été dissoute en raison d’un manque de joueurs, Christian Hamböck s’est de nouveau tourné davantage vers le badminton. En avril 2016, il a disputé son premier tournoi international à Konya, en Turquie.

Contrairement à certains concurrents, notamment originaires d’Asie, Christian Hamböck n’est pas un sportif professionnel. Il est responsable du marketing lié aux affiliations au sein de la Fondation suisse pour paraplégiques. En dehors de cela, il s’entraîne trois fois par semaine avec un entraîneur privé et sa collègue de l’équipe nationale Karin Suter-Erath dans la halle de badminton. La musculation fait également partie de son programme d’entraînement, tout comme les rassemblements avec l’équipe nationale.

En badminton, Christian Hamböck apprécie de pouvoir aussi jouer en double. En outre, l’équipe suisse se déplace souvent en groupe sur les sites de compétition et se montre très soudée : tous ses membres se soutiennent et s’encouragent. A cela s’ajoute le fait que le badminton se prête bien aux matches entre athlètes en fauteuil roulant et athlètes valides. Les athlètes en fauteuil roulant ne peuvent certes pas se déplacer aussi rapidement que les athlètes valides, mais avec un peu de considération, on obtient des échanges tout à fait passionnants.

D’après Christian Hamböck, le service est très important en badminton. Il peut vous donner un avantage important et mettre l’adversaire sous pression dès le début de l’échange. Il faut viser les coins des zones de service avec précision et envoyer le volant dans une direction surprenante pour l’adversaire. Beaucoup de temps est ainsi consacré au perfectionnement du service pendant les entraînements.

En août 2019, Bâle (ville d’origine de Christian Hamböck) accueillera les Championnats du monde de badminton et de para-badminton, organisés pour la première fois en même temps et sur le même site. Christian espère qu’ainsi, les matches de para-badminton attireront des spectateurs plus nombreux. Son objectif personnel est de passer la phase de poules et ainsi d’intégrer la phase à élimination directe.

Contrairement au badminton classique, les matches en fauteuil roulant en simple ne se jouent que sur une moitié de terrain. Cela permet d’augmenter le nombre d’échanges et de rendre le jeu très intéressant pour les athlètes comme pour les spectateurs. Dans la moitié de terrain, la zone entre le filet et la ligne de service avant est hors limites. Les amortis juste derrière le filet ne sont donc pas autorisés. En dehors de cela, les règles sont les mêmes. Les joueurs en fauteuil roulant peuvent donc s’entraîner sans problème avec les infrastructures existantes dans les salles de sport.

Année Événement Spécialité Sportive Classe Discipline Rang
2019 BWF Para-Badminton World Championships, 20. - 25.08.2019 à Basel (SUI) Parabadminton WH2 Single phase de groupes
2018 CE Para-Badminton Rodez (FRA), 30. - 04.11.2018 à Rodez (FRA) Parabadminton WH2 Single quarts de finale